Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : les Français perdent encore du pouvoir d'achat

Immobilier : les Français perdent encore du pouvoir d'achat

Immobilier : les Français perdent encore du pouvoir d'achat

Rédigé par Empruntis le 12/06/2018

Pour le deuxième semestre consécutif, le pouvoir d’achat immobilier des Français recule. Alors que les taux de prêt ont diminué de 19 centimes en moyenne en 6 mois, les prix de l’immobilier ont continué de croître. De fait, les mensualités (prix de l’immobilier corrélés au taux de crédit) pour devenir propriétaire ont augmenté dans 10 des 11 grandes villes françaises.

Les mensualités augmentent entre 0,1% et 9,1%

Exceptée la capitale des Hauts-de-France, toutes les villes de notre étude présentent des mensualités en hausse (Paris, Strasbourg, Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, Nice, Lyon).

Sans surprise, c’est Bordeaux qui décroche la palme avec une mensualité qui explose à 9,1% en 6 mois. La raison ? Les prix de la pierre qui grimpent de 11,3% sur un semestre dans la belle endormie. Lyon, qui connaît une hausse des prix de 6,7%, voit ses mensualités croître de 4,6%. Point positif pour les parisiens, montpelliérain et strasbourgeois qui ne connaissent une augmentation de mensualité inférieure à 1%.

Les écarts continuent de progresser entre les villes

Notre étude révèle que les différences de prix continuent de croître entre les villes et les taux de prêt ne peuvent pas les compenser. A m² équivalents, il faut débourser 1,5 fois plus à Bordeaux qu’à Toulouse et 3,2 fois plus à Paris qu’à Toulouse pour acquérir un bien. De même, pour un 110 m² à Lille, les français ne pourront acquérir qu’un 30 m² à Paris.

Zoom sur les 4 villes de France les plus chères

Alors que le pouvoir d’achat immobilier des emprunteurs varie en fonction du taux de crédit immobilier (et des prix de la pierre), les acquéreurs n’ont ainsi pas tous la possibilité d’acheter dans les grandes villes. 

Par exemple à Paris, les ménages avec un revenu de 7 000€ par mois pour acheter dans le 18ème arrondissement de la Capitale. Tandis que ceux avec un revenu de 5 000€ devront s’expatrier à Clichy (à m² équivalents). Et ceux avec un revenu de 3 000€ devront aller dans le 94, et devront réduire la superficie du bien.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider