Pret immobilier

Comparez facilement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : la crise sanitaire actuelle dope le marché de l'ancien

Immobilier : la crise sanitaire actuelle dope le marché de l'ancien

Immobilier : la crise sanitaire actuelle dope le marché de l'ancien

Rédigé par Empruntis le 23/10/2020

Le marché immobilier ancien est dopé par des Français décidés à changer d’air et des taux de crédit immobilier très avantageux. Mais la crise sanitaire a néanmoins stoppé l’euphorie pré-confinement et a particulièrement changé la donne à Paris comme le confirme un bilan dressé par le réseau Laforêt. 

L’effet du confinement sur la demande

Ce n’est une surprise pour personne : le confinement a pesé sur les projets des Français. Il leur a même permis « d’en imaginer de nouveaux » comme le confie Yann Jéhannon, président du réseau Laforêt. Cela se traduit par un intérêt toujours plus prononcé pour les appartements avec terrasse ou balcon et les maisons avec jardin d’après le président du réseau Laforêt. Ce sont d’ailleurs ces types de biens qui tirent les prix vers le haut (+1% entre juin et septembre). En Île-de-France par exemple, les tarifs ont augmenté plus fortement en petite et grande couronne que dans la capitale, signe que les surfaces et les extérieurs de la région parisienne séduisent davantage que les logements exigus et hors de prix à Paris intra-muros. D’ailleurs, les délais de vente ont baissé en Ile-de-France (-1 jour) mais progressé dans la capitale (+6 jours) lors des quatre derniers mois. 

Davantage d’acquéreurs mais toujours moins de vendeurs

La conséquence à moyen terme de la crise sanitaire c’est la fragilisation de la solvabilité des ménages, ceux qui sont (ou seront) touchés par les pertes de revenus et par le chômage. Mais à court terme, le niveau bas des taux du crédit immobilier continue d’encourager les projets : les agences Laforêt ont ainsi une forte poussée de la demande entre juin et septembre avec 29% d’acquéreurs supplémentaires. Mais dans le même temps, l’offre a encore reculé (-10%), ce qui maintient la tension et ne provoque pas de baisse des prix malgré la baisse des transactions (-9% en 9 mois chez Laforêt). Si le rebond de ces transactions est particulièrement palpable en Normandie sur les quatre derniers mois (+23%), il n’a pas eu d’effet à Paris (-6%). Le prêt immobilier même à des conditions avantageuses ne suffit pas à contrer des tarifs supérieurs à 10 000€/m² en moyenne.

Dans l’absolu, il est possible de profiter des taux bas du crédit immobilier actuels. Il faudra néanmoins penser à préparer son projet en amont, car avec la crise économique qui se profile les banques accordent davantage d’importance à la stabilité et à la pérennité des revenus. Par ailleurs, les recommandations du HCSF étant toujours d’actualité, présenter un apport personnel est devenu primordial lors d’une demande de prêt immobilier. Pour augmenter ses chances d’être financé, il est possible de faire appel à un courtier en crédit immobilier. Son expertise lui permet de négocier ou renégocier un crédit immobilier sur-mesure.

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,58%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider