Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier et confinement : MeilleursAgents anticipe une baisse des prix

Immobilier et confinement : MeilleursAgents anticipe une baisse des prix

Immobilier et confinement : MeilleursAgents anticipe une baisse des prix

Rédigé par Empruntis le 10/04/2020

Confinement oblige, le baromètre MeilleursAgents de l’évolution des prix de l’immobilier ne porte que sur la première quinzaine de mars. Car comme le concède le leader de l’estimation immobilière, le marché est à l’arrêt. Il reste néanmoins possible de mener un projet engagé à terme, notamment dans le cas où la banque a déjà donné son accord pour le prêt immobilier et qu'il reste encore à éditer les offres de prêt. Les courtiers quant à eux continuent d'accompagner à distance leurs clients

Un marché immobilier sur pause

À situation exceptionnelle, baromètre MeilleursAgents exceptionnel ! Le confinement décrété le 16 mars a coupé le mois en deux et mis un coup d’arrêt au marché immobilier du fait des mesures de restrictions sur les déplacements et de la fermeture des agences immobilières et des études de notaires. Alors certes, il existe des actes dématérialisés comme la signature d’un compromis de vente, d’une vente définitive ou d’un contrat de prêt immobilier, mais les transactions sont affaire d’échanges et de visites et de ce point de vue, il existe un vrai blocage pour les projets récemment initiés.

Les prix ont augmenté au premier trimestre

Et pourtant, MeilleursAgents rappelle que tous les voyants étaient au vert après une année 2019 euphorique lors de laquelle les transactions avaient franchi la barre du million en France. Le premier trimestre confortait cette dynamique et la hausse des prix suivait ce mouvement : +2,8% à Paris, +1,1% dans les 10 plus grandes villes et +0,4% au niveau national. Et ce malgré le resserrement des conditions d’accès au crédit immobilier annoncé en décembre dernier par le Haut Conseil de Stabilité Financière dans le but de réduire le risque de défaillance des emprunteurs. Cet organe de Bercy avait notamment demandé aux banques de cesser les emprunts sur plus de 25 ans et les mensualités dépassant 33% de taux d’endettement.

Jusqu’à 200 000 transactions en moins en 2020

Si MeilleursAgents espère un retour à la normale en juin, le leader de l’estimation immobilière se veut factuel. Un mois de confinement équivalent à un recul de 3 points de la croissance du PIB, il s’appuie sur les prévisions d’Allianz d’une croissance de -1,3% en 2020 pour anticiper un repli de l’activité immobilière. Cela signifie moins de transactions, d’autant que la période mars-avril représente en temps normal 20% des promesses de ventes annuelles. Le pronostic de MeilleursAgents : une baisse de 100 000 à 200 000 des transactions immobilières sur l’année.

Moins d’acheteurs, des prix en baisse ?

D’autant qu’en matière de crédit immobilier, ses experts s’attendent à une prudence des banques dont la priorité sera de soutenir les entreprises avant les ménages. La baisse de revenus d’une partie de ces derniers va réduire leur capacité d’endettement, tandis que tous seront marqués par une crise de confiance. Conséquence : le rapport de force entre acheteurs et vendeurs pourrait s’inverser au bénéfice d’une baisse modérée des prix. 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,75%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider