Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : entre – 10 % et – 15 % de surface achetable en un an sur Paris

Immobilier : entre – 10 % et – 15 % de surface achetable en un an sur Paris

Rédigé par Empruntis le 08/09/2011

Immobilier : entre – 10 % et – 15 % de surface achetable en un an sur Paris

Les taux fixes sont restés à un niveau raisonnable. D’après notre dernier baromètre, sur 15 ans, ils sont de 4,05 %, soit une remontée de 0,70 point en un an. Et les ventes ? Le nombre de transactions dans l’ancien a retrouvé son niveau « normal », preuve que la crise immobilière de 2008-2009 est bien passée. Du côté du neuf, le nombre de logements arrivant sur le marché se réduit ce qui, conjugué au rabotage du Scellier ne laisse pas espérer de reprise dans ce secteur. « Le salut du marché ne viendra pas d’une forte augmentation de logements neufs », insiste Maël Bernier, directrice de la Communication chez Empruntis.com.

Durée moyenne d’un prêt

La durée moyenne des prêts était de 20,4 années au 2ème trimestre 2011, contre 19,9 années au 1er trimestre. Quant au 3ème trimestre, il devrait voir la durée des crédits légèrement baisser à 20,1 années, soit le même niveau que le 1er trimestre 2009. « Il semblerait qu’il y ait un seuil de résistance entre 20 et 21 ans, résultat de la politique des banquiers et de la prudence des particuliers », analyse Maël Bernier.

Baisses des intentions d’achat

Les Français se montrent plutôt attentistes face aux incertitudes du marché et aux prix élevés des biens immobiliers. Ainsi, ils sont 19 % à vouloir acheter dans les 6 prochains mois, et 18 % dans les 6 mois à 1 an. Un quart des personnes interrogées avouent penser à l’achat immobilier mais ont « peur de s’engager » et 38 % n’y pensent pas du tout. Quoi qu’il en soit ces inquiétudes sont clairement liées aux prix immobiliers. Ils sont plus de 74 % à avancer cette raison comme obstacle à l’accession à la propriété. Seconde explication, la difficulté à obtenir un financement. Mais ils sont moins de 39 % à l’invoquer. Pour plus de 20 % des répondants, le manque d’apport est un frein mais seuls 11 % parlent de manque d’offres sur le marché ou de manque d’aides au financement. Point également intéressant à relever : seuls 5,6 % des personnes interrogées considèrent qu’elles sont mal informées sur les aides existantes.

Hausse du coût du crédit

Il faut dire que le coût du crédit ne cesse de croître. Pour un emprunt de 150 000 € sur 20 ans, il était de 58 785 euros avec un taux d’intérêt de 3,50 % en octobre 2005. Après un bond à plus de 95 000 euros et un taux de 5,40 % en octobre 2008, les indicateurs ont baissé jusqu’à octobre 2010. En janvier 2011, avec un taux de 4 % le coût du crédit était de 68 160 euros et en septembre 2011 le taux est de 4,30 % pour un coût du crédit de 73 920 euros. En résumé, le coût du crédit est en hausse de 25 % par rapport au point bas d’octobre 2010 mais toujours de 30 % inférieur à celui de 2008.

Quid du futur ?

Selon nos prévisions, il faudrait que les prix baissent de 20 % pour que plus d’un tiers des acheteurs potentiels soient à nouveau solvables. 19 % des candidats à l’accession le seraient avec une baisse de seulement 10 %. Néanmoins, si les prix restent stables et que les taux continuent leur progression, de moins en moins de particuliers pourront accéder à la propriété. Aujourd’hui, avec une mensualité de 2 000 euros, un prêt sur 15 ans et un apport de 10 000 euros, un particulier peut acquérir en moyenne un appartement de 93 m². En revanche, avec 1 000 euros de mensualité, un prêt sur 25 ans et un apport du même montant, seul un bien de 63 m² peut être acheté. Soit une baisse de 5 à 9 % depuis 2010. A Paris, « la situation aujourd’hui est aussi tendue qu’en 2008 au plus fort de la crise », regrette Maël Bernier. La surface achetable a fondu de 10 à 15 % dans la capitale en seulement un an ! L’amorce de baisse des prix à Paris est en tous cas une bonne nouvelle.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider