Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier ancien : prix en forte hausse à Paris

Immobilier ancien : prix en forte hausse à Paris

Rédigé par Empruntis le 14/12/2010

Immobilier ancien : prix en forte hausse à Paris

Les prix immobiliers dans l’ancien à Paris ont fortement augmenté en 2010 par rapport à l’an dernier. Selon les derniers chiffres communiqués par les notaires franciliens, le mouvement progresse de 20%, ce qui porte les prix au niveau historiquement élevé de 7 500 € le m².

Plusieurs raisons à cela : des taux d’intérêt avantageux, une forte demande et des étrangers attirés par la capitale. Une autre explication fournie par les notaires tient aux « seconds accédants qui reviennent sur le marché après avoir réalisé une importante plus-value avec leur première acquisition ».

Et la tendance n’est pas près de changer. « Le rythme de la hausse des prix des logements s’est intensifié dans la capitale. Rien ne permet d’imaginer que la courbe va s’inverser ou s’aplatir en 2011 », prévoit Christian Lefebvre. Interrogé par l’AFP, le président de la Chambre des notaires de Paris et d’Île-de-France ajoute que la hausse « devrait se poursuivre au même rythme au cours des premiers mois de 2011 » jusqu’à atteindre les 8 000 € par m².

En attendant, les résultats de l’enquête font écho aux chiffres communiqués il y a quelques semaines et qui faisaient état d’une progression de 13.8% au troisième trimestre, à 7 030 € le m².

Sauf que, désormais, les notaires se basent sur un nouveau mode de calcul. Les dernières statistiques prennent en compte en effet les avants-contrats de vente, et non plus seulement les actes notariés. Ainsi, « ce premier indicateur trimestriel de prix (…) à fin novembre 2010 préfigure l’indice ces prix des contrats définitifs de vente entre novembre 2010 et février 2011 ».

Il est à noter que le mouvement haussier ne concerne pas uniquement la capitale. La région Île-de-France, hors Paris, devrait ainsi voir ses prix immobiliers dépasser les 10% en 2010, au même titre que certaines grandes agglomérations régionales. Avec une progression comprise entre 10% et 15%, les biens dans des métropoles comme Lyon, Bordeaux ou Marseille devraient s’établir respectivement à 3 000 €, 2 700 € et 2 500 €.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,46%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider