Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : quelle valeur ajoutée pour les logements verts ?

Immo : quelle valeur ajoutée pour les logements verts ?

Immo : quelle valeur ajoutée pour les logements verts ?

Rédigé par Empruntis le 12/11/2018

Dans leur note conjoncturelle d’octobre, les Notaires de France se sont penchés sur la valeur des logements verts. Actuellement, un logement bien noté en performance énergétique se vend de 6 à 20% plus cher selon les régions où il est situé et son ancienneté. Un vrai argument pour l’investissement locatif dans le neuf, d’autant plus dans un contexte de taux immobilier bas.

 La valeur verte, dernier indice de valeur immobilière

Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe), la valeur verte se définit comme la valeur nette additionnelle dégagée par un bien qui possède un bon indice de performance énergétique. Cet indice est calculé à la suite du diagnostic de performance énergétique (DPE) établi pour le logement. Celui-ci se voit ainsi attribuer une note qui reflète sa consommation en kilowatts par an et par m2 habité. Elle va de A (moins de 50 KW = très bon) à G (plus de 451 KW = mauvais). Le DPE est obligatoire depuis 2007. Tous les logements mis à la vente doivent indiquer leur note.

L’attribution d’une bonne note indique au futur acheteur qu’il aura moins à dépenser pour isoler son logement, mais aussi pour sa consommation de chauffage. Cet argument attractif a désormais une influence sur la valeur d’un bien.

 La valeur ajoutée d’un logement vert

Selon Notaires de France, en 2017, les prix des maisons augmentent de 6 à 14% lorsqu’elles bénéficient d’une bonne performance énergétique (étiquette A ou B). Pour les appartements, les hausses sont de 6 à 22%. Si les appartements sont récents (construction après 2001), cette hausse n’est que de 5 à 10%. À noter que la décote provoquée par une mauvaise note sera plus importante encore selon l’ancienneté du logement. L’indice de performance énergétique a donc une incidence sur les prix, mais celle-ci peut être tempérée. Dans certaines régions, la moins-value d’une étiquette F-G est moins forte que la plus-value d’une étiquette A-B. C’est le cas de l’Ile-de-France, de l’Auvergne-Rhône Alpes et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. On peut l’expliquer par un marché immobilier tendu dans ces secteurs où souvent la demande en logements dépasse l’offre proposée.

 Des tarifs financés par des taux de crédit très bas

Investir dans l’immobilier neuf bénéficie donc pleinement des normes de performances énergétiques, qui valorisent la valeur de ces logements à la revente. Pour acheter ce type de bien, le surcoût du neuf est en partie compensé actuellement par les niveaux bas des taux de crédit immobilier. D’après Empruntis, le taux d’un prêt immobilier sur 20 ans se négocie aujourd’hui à 1,60% en moyenne. Pour un emprunt immobilier de 250 000€ dans ces conditions, la mensualité calculée hors assurance est inférieure à 1 300€.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,55%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider