Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : les taux de crédit immobilier, bas jusqu'en 2020 ?

Immo : les taux de crédit immobilier, bas jusqu'en 2020 ?

Immo : les taux de crédit immobilier, bas jusqu'en 2020 ?

Rédigé par Empruntis le 23/05/2019

Interviewé par Capital, Michel Mouillart, professeur d’économie et membre de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, estime que les taux de crédit immobilier devraient rester bas jusqu’à la mi-2020. Des conditions d’emprunt immobilier qui n’ont jamais été aussi attractives et qui devraient le rester : voici pourquoi selon le professeur.

 Du jamais vu avec des taux d’intérêt particulièrement attractifs

"Pour le dixième mois consécutif, les particuliers empruntent à des taux d’intérêts négatifs. C’est du jamais vu" explique Michel Mouillart dans les colonnes de Capital ce mois-ci. C'est bien sûr le taux auquel les banques se financent pour ces prêts qui est négatif ; les taux immobiliers que ces banques accordent aux particuliers restent toujours positifs, mais à des niveaux exceptionnellement bas. En effet, le taux moyen du crédit immobilier en avril (tous montants et durées confondus) était de 1,35% d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA auquel appartient ce professeur d’économie.

Sur 15 ans, après les importantes décotes par rapport aux taux affichés, la moyenne se situe même à 1,09% (1,27% sur 20 ans, 1,49% sur 25 ans) ! La raison principale est que les banques françaises financent les crédits grâce à l’épargne de leurs clients et que les volumes d’épargne sont aujourd’hui très importants avec une faible rémunération, permettant ainsi aux banques de financer des prêts à moindre coût. Des conditions qui ne devraient pas changer de sitôt, tous les indicateurs français et européens (taux de la BCE et OAT) restant au vert pour l’instant. M. Mouillart n’entrevoit pas une remontée des taux "avant le printemps voire l’été 2020".

 Une durée d’emprunt de plus en plus longue

Depuis 2015, la durée d’emprunt s’allonge jusqu’à passer de 213 mois au 4e trimestre 2017 (moins de 18 ans) à 229 mois au 1er trimestre 2019 (plus de 19 ans). Cela veut dire que chaque mois passé, la durée moyenne augmente aussi d’un mois. "Jamais le remboursement annuel du crédit des ménages n’avait été aussi faible" affirme Michel Mouillart. Cet allongement profite en effet aux ménages les plus modestes, leur permettant ainsi d’accéder à la propriété plus facilement, en devenant éligible au prêt immobilier sans dépasser le taux d'endettement maximum des 33% limité par les banques.

 Des conditions d’emprunt plus souples

Les banques et établissements de crédit ont en effet assoupli considérablement les conditions d’obtention des crédits immobiliers. "Un indicateur essentiel" selon le professeur Mouillart, qui explique que "les politiques de prêts des établissements bancaires doivent être suffisamment conciliantes pour favoriser le crédit". La diminution de l’apport personnel est "spectaculaire" puisque dans les années 1980 il fallait environ 30% d’apport alors qu’au 1er trimestre 2019, il suffisait de 14,7% dans l’ancien. Là aussi, les ménages modestes peuvent accéder plus facilement à la propriété sans apport personnel important, voire sans apport du tout.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider