Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

À partir de 0,53 % sur 15 ans*
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : les banques de plus en plus vigilantes avant d'octroyer un crédit

Immo : les banques de plus en plus vigilantes avant d'octroyer un crédit

Immo : les banques de plus en plus vigilantes avant d'octroyer un crédit
Immo : les banques de plus en plus vigilantes avant d'octroyer un crédit

La limite symbolique des 35% d’endettement est pour beaucoup un passage obligé dans la négociation d’un prêt immobilier ou autre. Cette limite, cependant, n’est pas un dogme et peut-être modulée en fonction de la force du dossier de l’emprunteur et de la nature de son projet.

Quels écueils éviter pour augmenter ses chances d’être financé ? 

Avec une majorité de Français ayant épargné durant les derniers confinements, la tentation est forte d’investir ces sommes dans la réalisation de ses projets. Cet apport déjà constitué peut aussi être utilisé à des fins récréatives. Si c’est le cas, l’emprunteur devra justifier d’un projet cohérent. 

Pour cette raison, et une intransigeance des banques accrue en ce début de reprise économique, les dossiers, qui affluent en ce moment chez les organismes de crédit seront examinés à la loupe. C’est donc l’occasion de faire le point sur ses finances et imaginer un projet qui puisse convenir, d’une part à ses besoins, mais qui soit également réalisable. Dans le cas d’un projet immobilier, il est possible de vérifier sa faisabilité grâce à un simulateur en ligne : la calculette de capacité d’emprunt. L’emprunteur vérifie ainsi combien il peut emprunter en fonction de ses revenus, de ses charges, du type de bien et de la durée de remboursement souhaitée. 

De manière plus stratégique, attendre quelques mois avant de solliciter un crédit immobilier peut être intéressant. Si l’on considère un dossier de demande de financement envoyé en septembre, les relevés bancaires de juin, juillet et août devront y être inclus, ce qui signifie que toutes les dépenses estivales seront mentionnées, archivées et accessibles aux personnes en charge de l’octroi des prêts. 

Les dépenses handicapantes 

En cette sortie de période estivale, les dépenses ponctuelles peuvent devenir de plus en plus fréquentes. Bien qu’elles répondent à un contexte précis, il convient de garder à l’esprit que ces frais, si trop fréquents ou trop élevés, risquent de mettre en péril votre demande de prêt.

Alcool, jeux d’argent ou autres activités présentant des risques financiers sont donc à proscrire. Ces dépenses peuvent être purement occasionnelles ou inédites, elles peuvent cependant jeter le discrédit sur votre dossier, la banque pouvant y voir un risque accru d’insolvabilité. 

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est possible de préparer son projet de chez soi grâce à nos outils de simulation de prêt immobilier gratuits et sans engagement. Pour une étude plus poussée du projet, un courtier spécialisé en crédit immobilier peut optimiser la demande de financement de l'emprunteur. Cet expert lui négocie une offre au meilleur taux mais aussi aux meilleures conditions.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,53%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider