Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : les annonces font toujours la pluie et le beau temps

Immo : les annonces font toujours la pluie et le beau temps

Immo : les annonces font toujours la pluie et le beau temps

Rédigé par Empruntis le 25/11/2019

Le marché des petites annonces demeure incontournable dans l’univers de l’immobilier, plus encore dans le contexte actuel de taux bas du crédit qui boostent la demande. Les petites annonces immobilières en ligne, c’est une petite cuisine avec ses ingrédients et ses astuces...

 Le prêt immobilier motive les acquéreurs

Plus d’un million de transactions dans l’ancien en douze mois : les derniers temps de passage mesurés par les Notaires de France cet été confirment que le marché est ultra-dynamique. La raison ? Les taux bas du crédit immobilier, à 1,18% en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Pour les profils premium, il est possible d'emprunter au meilleur taux de 0,66% sur 20 ans. Le taux du marché n'en reste pas moins intéressant pour tout profil, à 1,10% sur la même durée. Ce qui contribue à réduire drastiquement le coût du financement et donc à motiver les candidats à l’accession. D'autant plus qu'en évaluant auparavant sa capacité d'endettement par exemple avec l'accompagnement d'un courtier immobilier, on connaît son enveloppe d'achat et on peut orienter ses recherches immobilières de manière plus sûre. Au moment de lever la condition suspensive liée à l'octroi d'un crédit immobilier, l'acquéreur est ainsi plus tranquille sur l'obtention effective de son prêt ! Mais au moment de la recherche du bien, que font les acheteurs pour trouver le bien de leur rêve ? Ils se rendent sur les sites de petites annonces immobilières.

 Un secteur dépendant des annonces en ligne

On comptabilise plus de 7 millions d’annonces immobilières en ligne d’après Autobiz, principalement émises par des agences – seulement 5% proviennent de particuliers. Elles noircissaient les journaux de petites annonces et les pages "PA" des quotidiens et hebdomadaires régionaux, mais elles ont basculé sur le digital et se retrouvent notamment dans des meta-moteurs, dans lesquels on peut indiquer des critères très précis pour resserrer le spectre de sa recherche. Selon la Fnaim, 80% des candidats à l’achat consultent ces annonces en ligne. Et 70% des clients des agences viennent via ces petites annonces publiées sur LeBonCoin ou SeLoger principalement, les deux géants du secteur. Même Facebook s’est glissé dans la compétition avec son marketplace, sans compter les comptes professionnels des agents immobiliers qui sont devenus très actifs sur les réseaux sociaux pour remporter la bataille de la visibilité.

 Des bonnes pratiques pour sortir du lot

Et pour attirer votre attention, les vendeurs sont prêts à payer plus cher. Les options payantes permettent en effet de ressortir en premier dans les pages de résultats et d’afficher plus de photos. Sans compter le retargetting, cette fonctionnalité pour vous "poursuivre" en affichant l’annonce dans les espaces publicitaires des autres sites web que vous visitez. Il existe aussi des bonnes pratiques : titre ciblé, géolocalisation, photos de qualité professionnelle, description exhaustive du bien… Mais au bout du bout, c’est le prix affiché qui fait la différence ! D’autant qu’en ligne, les acquéreurs peuvent immédiatement simuler leur capacité de financement pour s’assurer de pouvoir souscrire un crédit immobilier qui couvrira le coût total du projet.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider