Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : les acquéreurs ont-ils une motivation à toute épreuve ?

Immo : les acquéreurs ont-ils une motivation à toute épreuve ?

Rédigé par Empruntis le 13/06/2017

Immo : les acquéreurs ont-ils une motivation à toute épreuve ?

Pour l'immobilier « 2017 est, pour le moment, une très bonne année », résume Stéphanie Pécault, Responsable des Etudes chez Logic-immo.com.

A l'occasion de la 22ème édition de l'Observatoire du moral immobilier des Français, le site d'annonces immobilières en ligne revient sur les motivations des acquéreurs. 

Top 5 des raisons pour se lancer dans un achat immobilier

La demande des acquéreurs est dynamique, à son plus haut point depuis 7 ans, date du début de l'Observatoire. On compte 3,5 millions acquéreurs. Et leurs intentions d'achat sont boostées par plusieurs facteurs...

Les taux immobiliers sont en hausse mais restent attractifs

En outre, ces intentions d'achat se concrétisent. En avril 2017, le Conseil Général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) a comptabilisé 896 000 transactions dans l'ancien (maisons et appartements) sur les 12 derniers mois.  

Il apparaît donc que les taux bancaires sont un véritable moteur pour le marché immobilier, arrivant en première position avant la volonté de se constituer un patrimoine. Le niveau des taux immobiliers booste ainsi la demande des acquéreurs qui sautent sur l'occasion d'avoir le meilleur taux pour leur projet... Avec un sentiment d'urgence. 

L'effet de la hausse de taux d'emprunt commence à modifier leur perception. 74% estiment qu'ils sont attractifs, un chiffre en recul par rapport aux précédentes vagues de l'Observatoire. Signe d'une baisse de l'optimisme des acquéreurs face au cumul des augmentations de taux d'intérêt et de prix... 

Des prix immobiliers en surchauffe ?

En effet, les prix ne cessent d'augmenter dans les grandes villes. 49% des sondés considèrent même qu'ils vont encore progresser à la hausse dans les 6 prochains mois. 41% pensent qu'ils vont rester stables et seuls 9% qu'ils vont diminuer. 

« Le marché se retrouve face à une surchauffe des prix, notamment dans les grandes agglomérations. Cette mécanique s'explique par le fait que la concentration de la demande dans ces zones conduit à un sentiment de pénurie de biens : 59% estiment que le choix des biens est limité. Une raréfaction des logements qui se traduit pas une progression du prix au m² », analyse Logic-immo.com.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,46%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider