Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : dynamisme du marché francilien et légère hausse des prix

Immo : dynamisme du marché francilien et légère hausse des prix

Rédigé par Empruntis le 09/09/2016

Immo : dynamisme du marché francilien et légère hausse des prix

« L’activité immobilière est restée dynamique au 2e trimestre 2016, dans la lignée des trimestres précédents », soulignent les Notaires de Paris-Ile-de-France.

Quelle est l'évolution des prix de l'immobilier francilien et l'impact des taux de prêt sur le marché ? Eléments de réponse.

Les taux de prêt immobilier boostent le marché

« Une nouvelle fois, la fluidité du marché retrouvée doit beaucoup aux taux d’intérêt exceptionnellement attractifs dont ont bénéficié les acquéreurs », analysent les notaires. A raison, puisque la baisse de taux immobilier n'en finit plus d'enregistrer des records !

Vous pouvez souscrire un prêt immobilier à un taux de 1,65% sur 20 ans pour un taux moyen et un taux mini de 1,08% si vous avez un excellent dossier (apport important, haut niveau de revenus, profil épargnant, etc.). 

Pour les durées plus longues de 25 ans et 30 ans, le niveau des taux de crédit reste avantageux:

Pour comparaison, le taux de prêt moyen en septembre 2013 était de 3,50% sur 20 ans et 3,85% sur 25 ans et le taux mini de 2,60 sur 20 ans et 3,05% sur 25 ans

Conseil d'Empruntis :
Propriétaires, il n'est pas trop tard pour renégocier votre taux de prêt immobilier. En effectuant un rachat de crédit immobilier, vous pourrez profiter des conditions excellentes du marché. Un gain sur le coût total de votre prêt immobilier. De quoi réduire vos mensualités et la durée du prêt !

Cette baisse des taux de crédit immobilier a un effet levier pour l'accession et donc sur le marché. Cependant, « le nombre de ventes n’avait pas eu d’impact sur les prix ces dernières années. Désormais, le niveau élevé de l’activité réveille quelques tensions sur les prix ».

Dans une note de conjoncture du mois de juillet, les Notaires de France attiraient l'attention sur un possible effet « feu de paille » puisque « la baisse des taux immobiliers ne peut à elle seule soutenir durablement et solidement l’embellie des volumes ». Mécaniquement, les prix ont donc progressé dans plusieurs régions, et c'est le cas en Ile-de-France et dans la capitale.

IDF : légère remontée des prix immobiliers

En un an, les prix ont augmenté en moyenne de +1,2 pour les maisons et de +1,5% pour les appartements en Ile-de-France. L'été 2016 a marqué le virage de cette hausse des prix. A fin juin, le prix moyen au m² était de 5 310 euros pour un appartement en Ile-de-France, de 4 270 euros/m² en petite couronne et 2 880 euros/m² en grande couronne.

Dans la capitale, la moyenne grimpe à 8100 euros du m². 7 arrondissements voient d'ailleurs leurs prix au m² passer la barre de 10 000 euros/m². Le quartier le plus cher est Saint-Germain-des-Prés avec un prix au m² de 14 460 euros. A contrario, le prix au m² le moins cher de la Ville Lumière se situe dans le quartier Pont-de-Flandre où il faut compter 6 140 euros du m². 

Quel est le prix moyen d'une maison en IDF ?

L'acquisition d'une maison s'élève à 291 500 euros en moyenne. En petite couronne ce prix grimpe à 342 500 euros et s'établit à 270 000 euros en grande couronne. Une moyenne a contraster par les écarts notables entre certains départements. Ainsi, dans les Hauts-de-Seine, il faut débourser 591 900 euros pour s'offrir une maison et 228 400 euros en Seine-et-Marne.

Quel est le volume des ventes dans la région ? 40 370  logements anciens (12 440 maisons et 27 930 appartements) ont été vendus dans la région au second trimestre 2016, soit une hausse de +14% en un an. 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,52%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider