Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

À partir de 0,60 % sur 15 ans*
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : De plus en plus de biens à la recherche d'un acquéreur à Paris

Immo : De plus en plus de biens à la recherche d'un acquéreur à Paris

Immo : De plus en plus de biens à la recherche d'un acquéreur à Paris
Immo : De plus en plus de biens à la recherche d'un acquéreur à Paris

L’agence Liberkeys constate que, sur un mois, le nombre de biens dans Paris mis en vente a augmenté de façon significative, soit +138% entre le mois d’août et le mois de septembre.

Forte hausse des annonces sur le marché intra-muros

Le prix du mètre carré parisien est en baisse d’août à septembre, à raison de -0,2 % sur la période, pour un montant atteignant 11 279 €/m2. 

Cette décrue des prix ne se limite pas au mois de septembre, dans la mesure où l’année 2021 affiche une baisse de 2,4 % en moyenne sur tous les mois cumulés depuis janvier. Les prix enregistrés par l’étude Liberkeys ne prennent pas en compte les négociations d’achat et sont issus des annonces immobilières.

Les déplacements de nombreux ménages parisiens vers la banlieue francilienne ou d’autres villes de France peuvent constituer un début de réponse pour expliquer ce phénomène. 

L’agence Homelyoo tire le même constat et observe un volume d'offres qui double depuis janvier, passant par exemple de 4 417 biens à vendre à 9 851 en septembre. Le mois d’août, habituellement calme pour le marché immobilier hexagonal, voit également une accélération de la hausse du volume d’offres sur le marché parisien. Il semble donc que certains n’aient pas prévu de revenir de leur lieu de vacances.

Une évolution des prix parisiens contrastée 

Les prix varient fortement selon les arrondissements. Dans le 1er, il est observé une baisse de -5,5 % des prix. Dans d’autres, les prix se maintiennent, avec notamment une légère augmentation de +0,3 % dans les 11e et 12e arrondissements. Dans le 5e arrondissement, les prix observés affichent une hausse marquée, soit +11 %. 

Inversement, le nombre de transactions en cette rentrée s’oriente à la baisse. On observe, en effet, un recul de 5 % du nombre de transactions par rapport à 2019, et de 20 % comparé à 2020. Cela affecte notamment les biens surestimés qui mettent plus de temps à trouver acquéreur. Le processus de vente se solde ainsi bien souvent par une négociation faisant revenir le bien au prix du marché. 

Fait marquant, la moyenne générale des prix parisiens a cependant augmenté du fait de la mise en vente de biens de grande valeur, comme des hôtels particuliers estimés à plusieurs dizaines de millions d’euros. 

Pourtant, dans certains arrondissements, la tendance est à la baisse des prix en raison de l’écart entre le volume de l’offre et la diminution de la demande. Il est donc possible de négocier un prix plus avantageux qu’auparavant. C’est peut-être le moment d’acheter une résidence principale, secondaire, ou d’investir dans le locatif ? Pour savoir si un projet d’achat sur Paris est réalisable, il est possible de vérifier sa capacité d’emprunt grâce à un outil de simulation. Il suffit de renseigner ses revenus, ses charges après acquisition, son apport personnel ainsi que la durée souhaitée et l’on obtient une simulation de la capacité d’emprunt en fonction des informations renseignées.

Mais pour plus de précision, il est recommandé de faire appel à un courtier en crédit immobilier. Ce spécialiste du financement établit minutieusement votre plan de financement en tenant compte de l'ensemble de votre situation (familiale, financière, patrimoniale...).

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,60%* sur 15 ans

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Un courtier expert vous rappelle

Quand souhaitez-vous être rappelé ?