Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Aquisition immo : ces communes d’Île-de-France qui attirent les acquéreurs

Aquisition immo : ces communes d’Île-de-France qui attirent les acquéreurs

Aquisition immo : ces communes d’Île-de-France qui attirent les acquéreurs

Rédigé par Empruntis le 09/09/2020

A Paris, les arrondissements les plus recherchés par les acquéreurs sont (dans l’ordre) le 15e, le 17e, le 18e et le 20e. Et en Île-de-France ? La caisse régionale du Crédit Agricole a enquêté lors du premier semestre 2020 auprès de sa clientèle pour déterminer les communes les plus populaires de la région parisienne. 

Les Hauts-de-Seine surreprésentés

Si la capitale reste évidemment le secteur le plus prisé de l’Île-de-France, plusieurs communes de la première couronne ont concentré davantage de projets d’acquisition que certains arrondissements parisiens. Boulogne-Billancourt, que beaucoup considèrent comme le 21e arrondissement de Paris, en devance seize ! Idem pour Asnières-sur-Seine, autre commune très recherchée dans les Hauts-de-Seine. Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), Montreuil et Saint-Ouen-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) sont les seules villes hors 92 à se glisser dans le top 10 de l’Île-de-France. 

Plus de 500 000€ pour un projet dans le 92

Alors que le budget moyen dépasse le million d’euros pour un bien immobilier dans le 17e et demeure extrêmement élevé dans les autres arrondissements de la capitale (près de 700 000€ dans le 18e et le 20e par exemple) d’après l’étude du Crédit Agricole Île-de-France, les Hauts-de-Seine offrent un cadre de vie privilégié à des tarifs moins excessifs. Si Boulogne-Billancourt est connecté aux prix parisiens (plus de 800 000€ en moyenne, comme dans le 15e), Asnières et Clichy sont moins gourmands (autour de 600 000€) à l’instar de Colombes et Rueil-Malmaison (entre 565 000 et 575 000€). Un prêt immobilier de 550 000€ permet à un couple avec des revenus de 7 800€ par mois environ et un apport personnel inférieur à 100 000€ d’accéder à la propriété autour de La Défense avec un paiement étalé sur 20 ans, ce qui n’est pas possible à Paris. Un outil de simulation de prêt immobillier permet de calculer sa capacité d’emprunt et découvrir combien les banques peuvent accorder pour financer son projet d’acquisition. 

L’Essonne, l’accession accessible

Le budget n’est pas la problématique centrale, car Maisons-Laffitte (budget moyen de 672 049€) et Vincennes (746 414€) sont les communes les plus recherchées dans les Yvelines et le Val-de-Marne. Mais ces deux départements proposent des alternatives plus abordables à l’image de Maisons-Alfort et Champigny-sur-Marne sous les 500 000€ dans le 94 et Conflans-Sainte-Honorine sous les 350 000€ dans le 78. En Essonne, Longjumeau – la deuxième commune la plus courtisée dans le 77 – affiche un budget moyen inférieur à 300 000€ (tout comme Saint-Denis et Aubervilliers dans le 93), tandis qu’Evry Courcouronnes et Corbeil-Essonnes flirtent avec les 200 000€. Avec les taux des prêts immobiliers très bas actuellement, un prêt immobilier de ce montant se traduit par des mensualités inférieures à 1 000€ sur 20 ans, ce qui donne accès à la propriété à un couple au salaire médian. Hormis les revenus, la banque qui les finance va vérifier si leur taux d’endettement ne dépasse la limite autorisée fixée à 33%.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,75%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider