Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Hausse du taux directeur de la BCE : ce que ça change pour les particuliers

Hausse du taux directeur de la BCE : ce que ça change pour les particuliers

Rédigé par Empruntis le 07/04/2011

Hausse du taux directeur de la BCE : ce que ça change pour les particuliers

Ils l’avaient annoncé, c’est maintenant chose faite, la BCE a relevé son principal taux directeur. Comme annoncé dans notre baromètre du 4 avril dernier, la Banque Centrale Européenne (BCE), par la voix de son président Jean-Claude Trichet, vient d’annoncer une hausse de son principal taux directeur de 25 points de base soit un taux qui atteint désormais 1,25 %, contre 1 % auparavant.

Pourquoi ?

Après deux ans de statut quo, la BCE a finalement remonté son principal taux directeur « parce que l’inflation repart dans la zone euro depuis quelques mois et que le but premier de la Banque Centrale Européenne (rappelons que cela est inscrit dans ses statuts) est de veiller à ce que cela ne dépasse jamais les 2 %. Or nous sommes aujourd’hui à 2,70 % », explique Maël Bernier directrice de la communication chez Empruntis.com.

Quelles conséquences pour les emprunteurs ?

Anticipant cette hausse, les banques ont d’ores et déjà relevé leurs barèmes de taux de crédit pour les particuliers, d’où la hausse des taux d’intérêt ces derniers mois. « En effet, quand le patron de la BCE laisse entendre qu’une hausse est possible lors de la prochaine réunion, les Banques qui savent que le coût de l’argent auquel elles vont emprunter va augmenter, appliquent quasi immédiatement des hausses à leurs barèmes de taux destinés aux particuliers » , confirme Maël Bernier.

Et de conclure : « Concrètement, cela signifie que ce mouvement haussier de la Banque Centrale européenne ne va pas faire bondir les taux des crédits aux particuliers de manière brutale, ces derniers ayant déjà augmenté très vite depuis 6 mois (+70 points de base), passant pour un taux moyen sur 20 ans de 3,50% à 4,20%, mais que néanmoins, les indicateurs restent et demeurent haussiers car les banques vont se financer un peu plus cher sur les marchés » . En revanche, les détenteurs de crédits à taux variables vont voir leurs mensualités progresser légèrement.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,46%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider