Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit : nos 5 conseils pour emprunter après 50 ans

Crédit : nos 5 conseils pour emprunter après 50 ans

Rédigé par Empruntis le 25/05/2016

Crédit : nos 5 conseils pour emprunter après 50 ans

Est-il difficile d’emprunter après 50 ans ? Qu’il s’agisse de financer à crédit l’acquisition d’une résidence principale, d’une résidence secondaire ou un investissement locatif, les profils dits « seniors » peuvent également être financés. Le parcours des plus de 50 ans ne se complexifie pas mais les attentes de banques sont différentes au moment du passage de la vie active à la retraite.

Faciliter le financement de son crédit immobilier

« L’accès au crédit n’est pas compliqué à partir de 50 ans, mais plutôt à l’approche de la retraite aux alentours des 56/58 ans. Les banques n’ont pas un barème spécifique qui freinerait les prêts à partir de cet âge. Cependant, le passage à la retraite s’accompagne d’une évolution des revenus synonyme d’une modification des capacités de remboursement. Ce changement de vie modifie ainsi l’accès à l’emprunt. Des solutions existent pour réaliser ses nouveaux projets immobiliers : il faut prendre conseil et appliquer quelques bonnes pratiques », explique Cécile Roquelaure, Directrice Communication & Etudes d’Empruntis.

Nos 5 conseils pour l’obtention du prêt immobilier

  1. Rassurez le banquier en évaluant vos revenus et les éventuelles charges à venir après la retraite. Cette étape lui apportera plus de visibilité sur l’évolution de votre capacité de remboursement ainsi que votre reste à vivre.

  2. Valorisez la gestion de vos comptes et votre apport potentiel. Avec des comptes bien tenus, une épargne complémentaire, le dossier de financement sera consolidé. Si l’emprunteur n’a pas d’apport, il est tout de même possible d’obtenir un prêt immobilier. Cependant il faudra le justifier (séparation, accidents de la vie,…).

  3. Mettez en valeur vos atouts comme votre patrimoine qui représente une force pour les seniors. La régularité de vos remboursements d’échéances de crédit est également un indicateur positif pour la banque.

  4. Adaptez la durée du prêt à vos projets de vie en maximisant les remboursements pendant la période active : « La baisse du revenu qui survient lors du passage de la vie active à la retraite est l’une des principales préoccupations du banquier lorsqu’il examine un dossier de financement. Pour compenser cette baisse, il est possible de jouer sur le fonctionnement du crédit en optant pour un prêt à palier. Les mensualités sont ainsi plus élevées lors de la période d’exercice et plus faibles une fois à la retraite », précise Cécile Roquelaure.

  5. Comparez les offres d’assurance emprunteur en regardant bien le prix et les garanties. Après 50 ans, le coût de l’assurance pourra être majoré en raison des risques de problèmes de santé qui surviennent à cet âge, voire poser des difficultés d’assurance (cas par exemple de dépassement du taux d’usure).

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,55%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider