Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit immobilier : vers une remontée des taux en 2019 ?

Crédit immobilier : vers une remontée des taux en 2019 ?

Crédit immobilier : vers une remontée des taux en 2019 ?

Rédigé par Empruntis le 31/05/2018

Après avoir battu des records en 2017 – les ventes immobilières ont atteint le nombre de 968 000 en un an selon la dernière note de conjoncture du Crédit Agricole –, le marché résidentiel français devrait effectuer un "atterrissage" pour revenir à un niveau moins élevé sur l’ensemble de l’année 2018 avec, tout de même "une bonne dynamique". Les ventes reculeront davantage en 2019 d’après les experts de la Banque verte.

 Une remontée progressive des taux d’emprunt d’ici l’horizon 2019

Les taux du crédit immobilier devraient en effet progressivement remonter après s’être maintenus à un niveau exceptionnellement bas ces derniers temps, permettant à de nombreux ménages d’acquérir leur bien à des coûts raisonnables. Selon le Crédit Agricole, les taux OAT (Obligations Assimilables du Trésor) devraient atteindre 1,15% à la fin de l’année 2018 et continuer à grimper graduellement pour arriver à 1,55% en décembre 2019.

D’après la Banque verte, cette hausse devrait avoir un impact conséquent sur le pouvoir d’achat et décourager certains particuliers qui cherchaient à investir dans la pierre. Selon les économistes, cette hausse s’explique partiellement en raison d’éléments conjoncturels tels que les taux obligataires ou la politique menée par la Banque Centrale Européenne (BCE). A noter que le taux immobilier ne devrait néanmoins pas s’emballer dans la mesure où, selon le Crédit Agricole, il ne "répercuterait pas entièrement la hausse des taux de marché" grâce à la concurrence qui existe entre les établissements de prêt.

 Les prix de l’immobilier devraient légèrement augmenter

Ces dernières années, le pouvoir d’achat des ménages en matière d’immobilier a bien été aidé par les taux bas du crédit immobilier et les prix d’achat en recul dans certaines régions : Selon le Crédit Agricole, alors que la surface achetable culminait à 75 m2 en 2008, elle atteignait les 95 m2 au début de l’année 2017. 

Mais ces derniers mois, les prix commencent à accélérer bien que cela se fasse toujours en douceur. A la fin de l’année 2017, la surface achetable était réduite à 92 m2. Ce phénomène devrait perdurer dans le temps et entraîner plus d’hésitations chez les particuliers qui souhaitent devenir propriétaires. C’est l’immobilier neuf qui risque d’être le plus touché : les experts prévoient un recul de 9% pour l’année 2018, tandis que l’ancien connaîtrait un repli de 6%.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider