Pret immobilier

Comparez facilement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit immobilier : taux en baisse et durée en hausse en octobre

Crédit immobilier : taux en baisse et durée en hausse en octobre

Crédit immobilier : taux en baisse et durée en hausse en octobre

Rédigé par Empruntis le 16/11/2020

Le recul des taux du prêt immobilier n’a pas faibli en octobre 2020 dans la continuité des taux de septembre 2020, d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, dont l’indicateur moyen s’est rétracté à 1,21% après être monté jusqu’à 1,28% en juin dernier. Le chiffre marquant est toutefois la baisse du nombre de prêts immobiliers accordés depuis le début de l’année (-18%) du fait de la crise sanitaire. 

À peine plus de 1% sur 15 ans

La remontée des taux du crédit immobilier au premier semestre 2020 avait été plus rapide (+0,17 point), mais la tendance baissière ne se dément pas depuis cet été. Pour le quatrième mois consécutif, la moyenne calculée par l’Observatoire Crédit Logement/CSA diminue (1,21%). Sur 15 ans, le seuil symbolique des 1% n’est pas loin (1,02%), tandis que la moyenne est inférieure à 1,20% sur 20 ans (1,16%) et à 1,50% sur 25 ans (1,42%). Pour les meilleurs dossiers, les conditions varient peu : 0,75% sur 15 ans (stable), 0,90% sur 20 ans (-0,01 point) et 1,10% sur 25 ans (-0,05 point). 

Plus d’un prêt immo sur deux signé sur 20 à 25 ans

La baisse de l’indicateur de l’Observatoire Crédit Logement/CSA en octobre 2020 est d’autant plus notable que la durée moyenne n’a jamais été aussi élevée (19 ans et 7 mois). Elle a bondi de près d’un an par rapport à juillet dernier, et ce malgré le plafonnement de la durée d’emprunt à 25 ans réaffirmée par le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) à la rentrée. Pour la première fois, plus de la moitié des contrats de prêts immobiliers signés sur le mois l’ont été sur une durée comprise entre 20 et 25 ans (50,9%), alors que 17% seulement le sont sur moins de 15 ans. C’est la hausse des prix continue qui contraint les acquéreurs à augmenter la durée de remboursement. Pour les accédants, la moyenne se situe même 20 ans et 10 mois dans le neuf et 20 ans et 8 mois dans l’ancien. 

L’apport personnel a grimpé en flèche

La baisse des taux du crédit immobilier en cette période de crise sanitaire n’est pas seulement due à la politique de la Banque centrale européenne (BCE) : c’est aussi la structure de la demande qui a fortement évolué ces derniers mois. Entre les recommandations du HCSF et les conséquences de la Covid-19 sur la solvabilité des ménages, la production de prêts immobiliers a en effet fortement reculé en 2020. Une chute de 18% en nombre de contrats signés et de 16% si l’on considère la somme totale accordée, ce qui démontre bien que ce sont les emprunteurs aux revenus les plus modestes qui ont fait les frais de ce resserrement des conditions d’octroi. D’ailleurs, en glissement annuel, l’apport personnel a augmenté de 10,5%. Les ménages qui n’en possèdent pas sont tenus à distance du financement immobilier...

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,58%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider