Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit immobilier : les banques maintiennent leurs efforts

Crédit immobilier : les banques maintiennent leurs efforts

Crédit immobilier : les banques maintiennent leurs efforts

Rédigé par Empruntis le 14/09/2018

Stabilité. Il s’agit du mot d’ordre ce mois-ci pour la tendance sur les taux immobiliers en région. Les établissements bancaires maintiennent des politiques commerciales conquérantes en raison des objectifs élevés de production.

Depuis le 20 août dernier (date à laquelle nous avions publié notre analyse sur les taux de crédit en région), nous avons reçu une vingtaine de nouveaux barèmes. La majorité de ces nouvelles grilles est à la baisse (de 5 centimes environ). Ainsi, les taux de prêt immobilier en région sont peu impactés et ne présentent que de rares évolutions.

Dans le détail, nous relevons 8 mouvements sur les taux d’emprunt moyens :

-          Le taux sur 7 ans dans l’Est et l’Ouest recule de 5 centimes ;

-          Le taux d’intérêt sur 10 ans dans les régions de l’Est et de Rhône-Alpes-Auvergne baisse lui aussi de 5 centimes ;

-          Le taux immobilier sur 20 ans dans l’Ouest baisse de 5 centimes ;

-          Enfin, le taux sur 25 ans en Ile-de-France, Nord et Rhône-Alpes-Auvergne recule de 5 centimes.

Les taux mini (ceux proposés aux meilleurs profils d’emprunteurs) ne présentent aucune évolution ce mois-ci par rapport au mois dernier. Ainsi, il est toujours possible d’emprunter au taux mini de 0,95% sur 15 ans partout en France et 1,12% sur 20 ans dans l’ensemble de nos régions. Pour connaître le meilleur taux sur l’ensemble des durées dans votre région, consultez notre baromètre des taux immobiliers.

Une situation idéale pour les emprunteurs mais pour combien de temps ?

Oui les conditions sont exceptionnelles, quasi au niveau de l’automne 2016, mais pour combien de temps encore ? Le professeur d'économie, Michel Mouillart,  s’est penché sur la question dans un article dans le Journal de l’agence. Pour lui, « Rarement les conditions de crédit n’auront été aussi bonnes que celles qui prévalaient encore au début de l’été….Depuis le printemps déjà, les autorités monétaires ont commencé à exprimer leurs inquiétudes : sur des taux d’intérêt trop bas pour assurer des marges de rentabilité suffisantes aux établissements de crédit, sur des conditions d’octroi des prêts trop souples et sur des durées qui paraissent trop longues étant maintenant revenues à leur niveau de 2007… »

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider