Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit immobilier : 5 détails à ne pas négliger lors de la signature

Crédit immobilier : 5 détails à ne pas négliger lors de la signature

Crédit immobilier : 5 détails à ne pas négliger lors de la signature

Rédigé par Empruntis le 24/07/2018

La signature d'un crédit immobilier est toujours un événement riche en émotions ! Comme tous les actes importants, il véhicule avec lui son petit lot d'angoisse. Comment être certain de faire le bon choix ? Comment éviter au maximum toute mauvaise surprise ? Pour vivre cette étape importante aussi sereinement que possible, voici 5 détails à ne pas négliger lors de la signature d'un prêt immobilier.

 1. Les indemnités de remboursement anticipé

Tous les contrats de prêt immobilier contiennent une clause d'indemnités de remboursement anticipé (IRA). Cela s'applique lorsque l'on revend le bien avant d'avoir remboursé totalement son prêt, ou en cas de rachat de crédit immobilier par la concurrence. Ces indemnités peuvent s'élever à 3% du capital restant dû... Mais en négociant avant la signature, il est possible de faire baisser le pourcentage, et parfois même de supprimer toute indemnité en cas de revente au-delà d'un certain nombre d'années.

 2. Les frais de dossier

Lorsque l'on souscrit un crédit immobilier, les banques facturent des frais de dossier qui peuvent varier entre 300 et 1000 euros d’après une enquête du magazine Capital. Il est toujours possible de négocier ces frais. Pour les voir baisser, vous pouvez souscrire à une assurance habitation chez le prêteur... mais le mieux reste souvent de passer par un courtier qui négociera plus efficacement.

 3. La domiciliation des revenus

Lors de la signature d'un prêt immobilier, la banque peut obliger l'emprunteur à domicilier ses revenus dans l'établissement pendant 10 ans. Elle doit pour cela offrir une contrepartie. Seul ou avec votre courtier, vérifiez bien cette clause et les contreparties avant de signer.

 4. La modulation des mensualités

Chez certaines banques, il est possible de moduler ses mensualités de prêt immobilier à la hausse ou à la baisse. Selon les contrats, les modulations peuvent aller de 10 à 30% toujours selon Capital, et les contraintes peuvent varier. A surveiller de près.

 5. Les reports de mensualités

Dans le même ordre d'idée, certains prêts immobiliers permettent de suspendre pendant quelques mois, et jusqu'à une année, le paiement des mensualités de la totalité du crédit immobilier ou simplement du capital. Le taux immobilier est bas actuellement (1,46 % en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA de mai 2018), et les reports sont plus avantageux, car un décalage génère des intérêts sur les intérêts.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider