Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit immobilier : 4 arguments pour sa renégociation

Crédit immobilier : 4 arguments pour sa renégociation

Crédit immobilier : 4 arguments pour sa renégociation

Rédigé par Empruntis le 07/06/2018

Profiter des taux de crédit immobilier historiquement bas actuellement est une démarche légitime dont vous auriez tort de vous priver ! Il peut être en effet intéressant de raccourcir la durée de son prêt immobilier grâce à l’économie réalisée sur le coût du crédit, ou de la rallonger au contraire pour diminuer vos échéances à condition que le taux de l’emprunt initialement souscrit soit supérieur à 3,5%.

Le rachat de crédit immobilier (ou la renégociation de crédit si vous restez dans la même banque) sera avantageux également si le capital initial est élevé (250 000€ par exemple) et si le prêt en cours est dans le premier tiers de remboursement d’une durée longue (20 ou 25 ans). Dès lors, comment convaincre la banque d’accepter des conditions qui seront moins rémunératrices pour elle ?

 1. Comparer avec le montant du coût du crédit

Le montant exact du coût du crédit est la base de la discussion. A  l’aide du tableau d’amortissement du prêt initial, il faut additionner le montant des intérêts jusqu’au terme du contrat. Le coût du crédit sera l’élément de comparaison avec le nouveau.

 2. Négocier le montant du capital à emprunter

Le calcul du nouveau capital à emprunter est la base de la discussion. Il comprend la somme à rembourser figurant dans la colonne capital restant dû, les frais de remboursement et la nouvelle garantie.

 3. Rassembler des études comparatives

Il est judicieux d’apporter le jour du rendez-vous des simulations de prêt immobilier réalisées par la concurrence, afin de laisser entendre que vous êtes prêt à quitter votre banque en cas de refus. En cas d’acceptation, il sera ainsi possible de comparer l’offre avec les projections des autres organismes de prêt ou d’un courtier. Noter que l’écart entre le taux de crédit initial et celui renégocié doit être au minium entre 0,8% et 1%.

 4. Simuler un nouveau projet

Demandez sans plus de précision un nouveau prêt dans le cadre d’un projet immobilier.  A partir du devis proposé, comparez le montant des intérêts. Acceptez alors l’offre dans le cadre d’une renégociation du crédit en cours.

En cas de refus, mettez en avant votre profil de bon client :

Il peut alors être intéressant de souscrire un nouveau produit financier en gage de votre fidélité.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider