Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit immo : taux encore en baisse selon l'observatoire Crédit Logement/CSA !

Crédit immo : taux encore en baisse selon l'observatoire Crédit Logement/CSA !

Crédit immo : taux encore en baisse selon l'observatoire Crédit Logement/CSA !

Rédigé par Empruntis le 13/08/2018

La hausse des taux du crédit immobilier ne s’est pas produite lors du premier semestre 2018. La preuve : le taux moyen du deuxième trimestre est de 1,45% d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, qui le situe même à 1,44% en juin et 1,42% mi-juillet ! Des conditions de financement exceptionnelles pour un projet immobilier, dans un contexte de hausse des prix et d’affaiblissement de la demande.

 Des taux de crédit immobilier au niveau du plancher

Entre début 2001 et juin 2018, il y a 17 ans et demi. Il y a aussi un delta énorme au niveau du taux du crédit immobilier, qui a été divisé par quatre sur la période ! Si l’on se réfère à un passé bien plus récent, le taux moyen fin 2013 était encore plus de deux fois supérieur à celui d’aujourd’hui (3,08%). Il est constant par rapport à février 2017, mais cela en dépit de l’allongement de la durée d’emprunt. L’Observatoire Crédit Logement/CSA va jusqu’à affirmer que les taux immobiliers "n’ont jamais été aussi bas depuis le 1er choc pétrolier en 1973". Il prédit toutefois une remontée entre 1,50 et 1,55% d’ici la fin de l’année 2018, sous l’effet d’une remontée du taux de l’OAT au second semestre – qui se prolongera en 2019.

 La durée de remboursement s’allonge

Pourquoi des taux aussi bas ? Des liquidités abondantes et accessibles grâce à un taux directeur de la BCE favorable à l’investissement explique l’Observatoire Crédit Logement/CSI, mais aussi une concurrence féroce entre établissements prêteurs, d’autant plus alors que la demande se replie face à la hausse des prix de l’immobilier. Des prix plus élevés qui ont d’ailleurs pour conséquence de continuer d’allonger la durée de remboursement du crédit immobilier (221 mois au deuxième trimestre 2018). C’est trois mois de plus qu’au premier semestre, dix-sept de plus qu’en 2014. Par ailleurs, la conjonction de ces facteurs réduit la surface achetable par les ménages dans la majorité des grandes villes. Les rares exceptions se situent essentiellement à Clermont-Ferrand, Le Mans, Nice, Brest, Besançon et Mulhouse. A l’inverse, de Paris à Bordeaux en passant par Lille, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nantes ou Toulouse.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider