Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit immo la hausse des taux continue mais le gouvernement se veut rassurant

Crédit immo : la hausse des taux continue mais le gouvernement se veut rassurant

Crédit immo la hausse des taux continue mais le gouvernement se veut rassurant
Crédit immo : la hausse des taux continue mais le gouvernement se veut rassurant

Face à des taux de crédit qui ne cessent de grimper, l’accès au crédit immobilier s’invite dans les débats à la veille du premier tour des présidentielles. Le gouvernement se veut rassurant.

Le pouvoir d’achat immobilier, un enjeu électoral

L’exécutif se montre vigilant et tient à rassurer les Français sur la protection de leur pouvoir d’achat. Dans un contexte de forte inflation, alors que les taux immobiliers augmentent, la période est loin d’être sans conséquences pour le portefeuille des Français. Et c’est sans compter sur le durcissement des conditions d’octroi des crédits par le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) qui n’a pas non plus facilité l’accès au crédit immobilier.

Des taux en légère hausse, qui restent favorables

Dans ce contexte, le gouvernement souhaite que les ménages continuent à concrétiser et financer leurs achats immobiliers. À Bercy, on se veut donc rassurant même si les taux de crédit immobilier ne fléchissent pas en mars et continuent de grimper. « Avec un taux immobilier à 1,1 % ou 1,2 % sur 25 ans et une inflation à près de 3 %, nous sommes toujours dans des taux réels négatifs », assure le ministère de l’Économie et des Finances. 

Une hausse maîtrisée, pas de spirale inflationniste

Malgré des taux qui continuent d’augmenter, la hausse reste maîtrisée et Bercy affirme qu’il n’y a pas de risque de spirale inflationniste. Sur ce sujet, le HCSF, rattaché au ministre de l’Économie, a fait savoir fin mars que « les conditions de financement restent favorables ». Le ministère a rappelé que les mesures imposées pour l’octroi de crédit n’ont pas généré d’effet indésirable depuis leur entrée en vigueur le 1er janvier 2022, mais ont permis un accès au crédit dans des conditions plus saines. Et ce, sans mettre en danger l’emprunteur. Un cadre réglementaire qui a permis des conditions d’octroi avec un taux d’endettement de 35 % maximum (assurance comprise) et une durée de 25 ans maximum (27 sous conditions). Par ailleurs, le ministère rappelle que les boucliers instaurés sur l’énergie ont permis de protéger en partie le pouvoir d’achat des Français. Des mesures qui pourraient cependant s’avérer insuffisantes en fonction de l’évolution de l’inflation.

Pour concrétiser un projet immobilier dans les meilleures conditions, il est indispensable de présenter un dossier solide. Le recours à l’aide d’un courtier en crédit immobilier est utile, il analyse le profil et le projet de l’emprunteur et le conseille pour optimiser son dossier. Son accompagnement se poursuit jusqu’à la signature de l’acte de vente en passant par la recherche d’une solution de financement adaptée.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 1,15% sur 15 ans(1)

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.