Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Copropriété : les charges ont augmenté en 2017

Copropriété : les charges ont augmenté en 2017

Copropriété : les charges ont augmenté en 2017

Rédigé par Empruntis le 06/07/2018

 Selon l’Association des responsables de copropriété (ARC), les charges de copropriété ont augmenté de 2% au cours de l’année 2017. Une hausse certes deux fois moins forte que l’année précédente, mais qui se produit plus rapidement que l’inflation, une source d’inquiétude pour les ménages. Il s’agit des frais d’assurance, de gardiennage, de gestion pour les syndics d’immeubles mais aussi de chauffage et d’électricité pour les parties communes. Ceux qui ont fait l’acquisition d’un logement individuel grâce aux taux bas du crédit immobilier ne sont évidemment pas impactés par ces hausses, n’étant pas soumis aux charges d’une copropriété.

 Les contrats d’assurance de plus en plus chers

Parmi les frais de copropriété, ceux qui ont connu la plus forte hausse au cours de l’année écoulée sont ceux liés aux contrats d’assurance : ils ont augmenté de plus de 6,7% sur l’année 2017 selon l’ARC. Pour l’association, cette augmentation est en partie due au fait que le parc immobilier est vieillissant. Les assurances ne cessent donc d’augmenter leurs prix depuis une dizaine d’années car les dommages peuvent être plus importants dans de l’ancien que dans du neuf. Beaucoup d’immeubles sont par ailleurs surveillés par des gardiens qui vivent généralement sur place.

Le coût de ce service a également été croissant : une hausse de 5% sur l’année 2017. Cela s’explique du fait que de nouveaux dispositifs de mutuelle et de prévoyance ont été mis en place pour eux et que leur travail a été revalorisé du point de vue des salaires. Les copropriétés qui font appel à des services de gardiennage à distance ou de gardiennage ponctuel s’exposent par ailleurs à des frais plus élevés en raison du fait qu’il s’agit d’un service exceptionnel.

 D’autres frais plus élevés que dans des logements individuels

Comme les frais de gardiennage, ceux qui sont dépensés pour gérer les syndics d’immeuble ont augmenté de plus de 3,2% en 2017, ce qui reste inférieur aux hausses des années précédentes. Enfin, le chauffage a lui baissé de 1,1% en raison de températures plus clémentes. Il reste néanmoins le poste de dépense le plus important sachant que les prix du gaz et du fioul ont augmenté. Tous ces frais mis bout à bout représentent une somme annuelle totale de 2 856 euros de charges pour un particulier qui disposerait d’un appartement de 60 m2 selon l’Association des responsables de copropriété.

 La maison individuelle pour s’y soustraire ?

C’est un schéma classique : l’étudiant quitte le domicile familial pour la grande ville et un studio, qui devient 2 ou 3 pièces au premier emploi et à la mise en ménage. Puis avec la sécurité de l’emploi et le premier enfant, la question se pose : et si on quittait la ville pour une maison en banlieue ou à la campagne ? Plus de confort, moins de vis-à-vis, un terrain…

Ce projet s’accompagne par ailleurs d’un autre questionnement : et si on devenait propriétaire ? Les taux bas actuels du crédit immobilier sont à ce titre un réel atout : 1,46% en moyenne en mai 2018 d’après l’Observatoire Crédit Logement / CSA. Un prêt immobilier abordable  dans le cadre d'un logement individuel permet d’adoucir la note de l’accession à la propriété… et de quitter la copropriété !

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider