1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Actualités
  4. Baisse des prix immobiliers à Paris

Immobilier : la chute des prix s'accélère pour Paris et sa région

Baisse des prix immobiliers à Paris
Immobilier : la chute des prix s'accélère pour Paris et sa région

« L’ajustement est devenu plus sévère ». Cette phrase, tirée de la dernière publication des Notaires du Grand Paris, résume assez bien la situation. Paru il y a quelques heures, le bilan de l’institution sur le marché francilien est alarmant. Outre un nombre de transactions en chute libre (- 25 % pour l’ancien), l’année écoulée a vu une intensification du recul des prix immobiliers dans et autour de la capitale.

Meilleur taux immobilier

3,35%sur 15 ans(1) Simuler mon taux

Meilleur taux immobilier

3,50%sur 20 ans(1) Simuler mon taux

Meilleur taux immobilier

3,60%sur 25 ans(1) Simuler mon taux

Taux Empruntis relevés le 17/04/2024

Paris dans une spirale négative

Dans l’ancien, la diminution des prix sur un an en Île-de-France atteint 6,9 % au 4e trimestre 2023. Ce recul concerne aussi bien les appartements (- 6,9 %) que les maisons (- 6,8 %), mais le plus intéressant à observer est la tendance dans laquelle s’inscrivent ces chiffres. L’exemple le plus parlant est évidemment celui de Paris. La zone intra-muros, traditionnellement un fer de lance du marché, est le théâtre d’une nette accélération de la baisse depuis quelques mois :

Baisse des prix annuelle à Paris

Période

Variation

T2 2023

- 4,4 %

T3 2023

- 5,4 %

T4 2023

- 6,8 %

Source : ADSN-BIEN - Notaires du Grand Paris - 29/02/2024

À en croire les prévisions, la dynamique pour la ville devrait se poursuivre au moins jusqu’au printemps : « On attend un prix au m² de 9 410 € en avril 2024 (- 8,1 % en un an). Le prix, en euros courants, serait ainsi ramené au niveau de l’été 2018 » précisent les notaires. En d’autres termes, l’immobilier parisien va perdre en 2024 six années de valorisation.

Le détail de la baisse par arrondissement

Le reflux des prix dans la capitale est cependant plus ou moins marqué selon les endroits. Là où le 13arrondissement semble prendre de plein fouet la conjoncture (- 12,1 % pour les appartements anciens), d’autres secteurs comme le 8e (- 2,8 %) ou le 6e (- 3,5 %) semblent limiter les dégâts :

Source : ADSN-BIEN - Notaires du Grand Paris - 29/02/2024

Pour autant, aucun arrondissement n’est épargné par la baisse. Pour 13 d’entre eux, la diminution des prix au m² est supérieure à 5 %.

Une aubaine pour investir ?

Cette tendance inhabituelle pour la Ville Lumière présente néanmoins un avantage pour certains particuliers : le ticket d’entrée pour devenir propriétaire à Paris est au plus bas, avec des quartiers qui avoisinent désormais les 7 000 € du m² :

Les quartiers les plus abordables pour acheter à Paris

Quartier

Prix/m²

Variation (1 an)

Variation (5 ans)

La Chapelle (18e)

7 090 €

- 13,3 %

- 6,0 %

La Villette (19e)

7 430 €

- 9,3 %

- 2,4 %

La Goutte-d’Or (18e)

7 550 €

- 5,6 %

+ 2,0 %

Amérique (19e)

7 620 €

- 8,8 %

- 4,8 %

Pont de Flandre (19e)

7 970 €

- 10,7 %

+ 3,6 %

Source : ADSN-BIEN - Notaires du Grand Paris - 29/02/2024

Pour rappel, le taux moyen pour un emprunt immobilier sur 20 ans est aujourd’hui à 4,00 % en Île-de-France.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 3,35% sur 15 ans(1)

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider