Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Changer de banque : le processus sera simplifié

Changer de banque : le processus sera simplifié

Rédigé par Empruntis le 27/03/2015

Changer de banque : le processus sera simplifié

Les statistiques le révèlent, les Français ont tendance à changer de banque de plus en plus souvent. La durée moyenne de détention d’un compte courant est passée de 11 à 9 ans entre 2012 et 2013. Ce 26 mars 2015, une décision majeure a été prise. Celle de faciliter le processus de changement de banque en proposant un service automatisé qui devra être mis en place dans un délai de 18 mois. L’initiative a été prise par les établissements bancaires ainsi que les représentants des consommateurs qui se sont réunis au sein du Comité consultatif du secteur financier (CCSF).

Comment simplifier le changement de banque ?

Dorénavant, le client n’aura plus à lister ses prélèvements et contacter leurs destinataires pour communiquer ses nouvelles coordonnées bancaires ni vérifier les chèques non encaissés. En effet, le client n'aura plus qu'à signer un mandat avec sa nouvelle banque et lui fournir un RIB de son établissement d’origine.

La nouvelle banque récupèrera le listing des prélèvements et virements récurrents relevés au cours des 13 derniers mois sur l’ancien compte, puis adressera aux bénéficiaires de ces transactions les nouvelles coordonnées bancaires du client.

Divergences au sein du CCSF :

L’association des consommateurs UFC-Que choisir, présente également au rendez-vous, préférait quant à elle un système similaire à celui déjà adopté au Royaume-Uni à savoir : une redirection automatique des opérations, arrivant sur le compte clos, vers un nouveau.

« Notre idée est […] d’éviter qu’il y ait des opérations sur des comptes clos, qui provoquent des incidents de paiement. Nous sommes dans une logique préventive », répond Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la Fédération Bancaire Française.
Les banques s’engagent également à « informer leurs anciens clients en cas de prélèvement ou de virement pendant treize mois après la clôture de leurs comptes », précise Les Échos.

Cette nouvelle solution sera intégrée au projet de loi Macron, sur la mobilité bancaire, qui passera au Sénat dans quelques jours.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,46%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider