Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Meilleur taux credit immobilier
  4. Meilleurs taux immobiliers nationaux juin 2014

Les meilleurs taux immobiliers nationaux en juin 2014

Durée Tendance Taux min Taux du marché Taux max
7 ans
1,55% 2,30% 3,63%
10 ans
1,85% 2,50% 3,68%
15 ans
2,10% 2,75% 3,78%
20 ans
2,45% 3,05% 4,08%
25 ans
2,83% 3,50% 4,46%
*Taux fixes hors assurance et selon votre profil. Taux actualisés au 04/07/2014 par Empruntis.com. Taux comparés par rapport au 02/06/2014

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 1,15% sur 15 ans(1)

Notre analyse nationale des meilleurs taux immobiliers

Analyse faite au 30-06-2014

Résumé

Les taux toujours au plus bas, et au moins jusqu'à la rentrée

Les observations d'empruntis.com

Taux fixes

Et de neuf ! Les taux d'intérêt fixes des crédits immobiliers affichent en juin pour le neuvième mois consécutif de nouvelles baisses. Le recul varie entre -0.05 % et -0.10 %.

Avec ce repli, de nouveaux records à la baisse ont été atteints. Les durées de référence 15 ans et 20 ans s'établissent fin juin à des niveaux jamais observés depuis la fin des années 40 avec respectivement 2.75 % et 3.05 % en moyenne, contre 2.85 % et 3.15 % un mois plus tôt.

Et il ne s'agit que de taux moyens. « Dans la réalité, les banques sont loin d'avoir rempli leurs objectifs commerciaux, elles vont donc chercher à capter de nouveaux clients. En d'autres mots, un emprunteur présentant un bon dossier peut bénéficier d'une décote supplémentaire de l'ordre de 0.20 %, explique Thierry Bernard, président d'Empruntis.com.
Après négociation, certains emprunteurs peuvent donc obtenir sur 20 ans un taux en dessous de la barre symbolique des 3 %.

A noter que les très bons dossiers peuvent espérer de leur côté un taux inférieur à 2 % sur les durées courtes (1.55 % sur 7 ans et 1.85 % sur 10 ans).

Propriétaires, re-né-go-ciez votre crédit !

Chaque baisse de taux crée un nouveau flux de crédits renégociables. Nous ne le répéterons donc jamais assez : les propriétaires qui ont souscrit leur emprunt à une période où les taux d'intérêt étaient élevés peuvent donc, eux aussi, bénéficier des conditions actuelles. Comment ? En renégociant leur crédit immobilier.

« Le gain est limpide, commente Thierry Bernard. Pour un prêt de 200 000 € sur 20 ans souscrit en novembre 2011, les emprunteurs déboursent une mensualité de 1 304 € par mois pour un coût total du crédit de 112 960 €. Près de 3 ans plus tard, avec un taux sur 20 ans à 3.05 %, la mensualité passe à 1 174 € et le coût total à 81 760 €, soit une économie respective de 130 € et de 31 200 ».

Pour être rentable, la renégociation de crédit doit toutefois respecter certains préalables (cf. encadré ci-contre).

Nos prévisions et recommandations

Annoncée pour le 2ème semestre 2014, une remontée des taux d'intérêt dès les prochaines semaines ou même à la rentrée semble toutefois exclue. Au pire, les taux devraient rester stables.

Deux raisons à cela. La première est d'ordre saisonnier, l'été n'étant généralement pas propice à de grands mouvements de taux.

La deuxième raison, elle, est d'ordre plus économique et tient en trois lettres : BCE. En maintenant ses taux directeurs à des niveaux quasi-nuls (0.15 %), la Banque centrale européenne rend le coût de l'argent moins cher.

Conséquence : les banques peuvent emprunter à moindre frais sur les marchés. Elles vont donc pouvoir répercuter cette baisse sur les taux d'intérêt proposés à leurs clients.

Le conseil d'Empruntis : privilégiez aujourd'hui les formules qui permettent le transfert de crédit. On le sait, les taux actuels sont exceptionnellement bas. Or, un emprunteur qui souscrit aujourd'hui un crédit immobilier ne bénéficiera sûrement pas d'un taux aussi avantageux lorsqu'il achètera d'ici quelques années un nouveau bien.

Notre conseil est donc clair : « aujourd'hui, avec des taux d'intérêt aussi bas, les emprunteurs doivent privilégier les banques qui maintiendront les conditions de crédit lors de leur prochain achat immobilier », explique Thierry Bernard.

Le transfert de crédit permet de conserver les conditions du crédit initial. Si nécessaire, le banquier établira une ligne de crédit complémentaire aux conditions du moment. Avec des taux aussi bas qu'aujourd'hui, cette possibilité peut donc s'avérer très intéressante.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 1,15% sur 15 ans(1)

Nos archives de taux de crédit immobilier nationaux

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.