Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

À partir de 0,53 % sur 15 ans*
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Baisse des taux immo : qu'en est-il du pouvoir d'achat immobilier des Français ?

Baisse des taux immo : qu'en est-il du pouvoir d'achat immobilier des Français ?

Baisse des taux immo : qu'en est-il du pouvoir d'achat immobilier des Français ?
Baisse des taux immo : qu'en est-il du pouvoir d'achat immobilier des Français ?

Une étude menée conjointement par Empruntis et le site trouver-un-logement-neuf.com analyse l’impact de la baisse des taux sur le pouvoir d’achat immobilier en 2021. Conjugué à l’allongement de la durée de remboursement, le taux de prêt immobilier actuellement très bas permettrait d’emprunter davantage. 

Des conditions de prêts favorables

Depuis que le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) a assoupli ses recommandations en début d’année, la durée d’emprunt a été allongée de 25 à 27 ans dans le neuf ou ancien avec travaux et le taux d’endettement autorisé est passé de 33 à 35%, assurance de prêt comprise. Ces deux années supplémentaires correspondent aux délais de livraison moyens d’une acquisition en VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement) se conjuguent à la baisse historique des taux de crédit immobilier : 1,11% en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement (1,01% sur 20 ans). Résultat : les futurs acquéreurs peuvent prévoir une enveloppe de prêt plus importante.

En moyenne, les professionnels estiment que le pouvoir d’achat immobilier augmenterait de 7% ! Toutefois, la chute des taux d’usure est à considérer avec précaution. La baisse des taux d'usure écarte les emprunteurs les plus modestes. Peuvent être impactés également ceux à qui est appliqué un taux d’assurance élevé, en l’occurrence les seniors et les particuliers qui présentent un risque de santé. Les meilleurs profils tireront leur épingle du jeu avec un coût du financement presque anecdotique : 23 520€ seulement hors assurance pour un prêt immobilier de 300 000€ sur 20 ans à 0,76%. 

Des financements hétérogènes

La crise sanitaire n’aura donc finalement pas causé une envolée des taux. Les banques sont disposées à prêter de l’argent mais avec prudence toutefois. Les secteurs d’activité les plus touchés par la Covid-19 font l’objet de davantage d’attention. Par ailleurs, les primo-accédants attirés par le marché immobilier neuf grâce au PTZ (jusqu’à 40% du prix du bien) doivent présenter un dossier solide. Seront scrutés : l’apport personnel, la stabilité des revenus, la gestion des comptes et autres critères destinés à rassurer la banque sur leur capacité à rembourser les sommes prêtées.

Les conditions d’octroi d’un prêt immobilier sont donc hétérogènes. Il est toutefois plus intéressant de passer par un courtier pour optimiser son dossier de prêt. Plus que le taux, c’est bien la question de l’assurance de prêt qui pèse dans le taux d’endettement, car il peut parfois représenter jusqu’à 50% du coût du financement. Un courtier saura frapper aux bonnes portes pour permettre d’optimiser le crédit mais aussi l’assurance emprunteur.

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,53%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider