Pret immobilier

Comparez facilement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Baisse des taux d'usure : quel impact sur les emprunteurs ?

Baisse des taux d'usure : quel impact sur les emprunteurs ?

Baisse des taux d'usure : quel impact sur les emprunteurs ?
Baisse des taux d'usure : quel impact sur les emprunteurs ?

En plus des recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) dont les banques doivent tenir compte, à partir d’avril et tout le long de ce trimestre doivent également être pris en compte les nouveaux taux d’usure. Même si les taux immobiliers sont bas, une baisse du taux d’usure rend l’accès au crédit immobilier plus difficile pour certains emprunteurs. 

La Banque de France baisse les taux d’usure pour le deuxième trimestre 2021

Comme chaque trimestre, la Banque de France inspecte les taux d’intérêt pour déterminer un taux d’usure. En clair, l’institution décide d’un indicateur maximal que le taux annuel effectif global (TAEG) ne peut pas franchir.

Pour rappel, ce dernier inclut l’ensemble des dépenses liées à l’emprunt. Le calcul se base sur le taux nominal, additionné des frais de dossier et éventuellement de courtage. Sans oublier les dépenses liées aux assurances ainsi que les garanties obligatoires.

Étant donné l’extrême attractivité des taux de prêt immobilier lors du premier trimestre, la Banque de France a déprécié les taux d’usure. Ainsi, il recule à 2,52% pour 10 à 20 ans de prêt, contre 2,57% pour les trois premiers mois (-0,05 point). Sur plus de 20 ans, le taux de l’usure passe à 2,60% alors qu’il atteignait auparavant 2,67% (-0,07 point).

Rappelons que le taux d’usure représente un plafond qui sert à protéger le consommateur et réguler la concurrence entre les établissements financiers. Or, dans le contexte actuel, cette décision risque d’exclure certains types d’emprunteurs du financement immobilier. 

Faire appel à un courtier en prêt immobilier

Un risque de resserrement d’accès à l’emprunt se présente si les banques décident entre-temps d’augmenter leur taux de crédit immobilier. Un «effet ciseau» se produirait : d’une part le taux nominal et d’autre le taux d’usure. Pour le moment, les banques maintiennent leurs taux de crédit immobilier à des niveaux très bas.

Les emprunteurs peuvent continuer de bénéficier de taux moyens sur 15 ans à 0,95% et 1,10% sur 20 ans. Les banques semblent ainsi rester ouvertes à l’octroi de financement. Et pour augmenter leurs chances d’être financé, les emprunteurs peuvent faire appel à un courtier en crédit immobilier qui saura négocier les solutions les plus adaptées.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,61%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider