Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Les prix immobiliers en constante baisse

Les prix immobiliers en constante baisse

Rédigé par Empruntis le 13/01/2015

Les prix immobiliers en constante baisse

L’année 2014 a été, pour le marché immobilier, de bon augure. Des taux d’intérêts historiquement bas, alliés à une baisse constante des prix de l’immobilier, placent beaucoup d’espérance en 2015, qui nous le souhaitons, sera encore plus avantageuse.

Selon le bilan du réseau des 850 agences Century 21, paru début janvier, 2014 s’inscrit bien dans un mouvement baissier constant des prix. À l’échelle nationale, la diminution des prix au m2 dans l'ancien, durant ces trois dernières années, est de 1,9% en 2012, 1,8% en 2013 et de 2,8% en 2014.

Les baisses sont-elles les mêmes partout en France ?

Non, les chutes de prix sont disparates. Si dans le Limousin il n’y a pas de baisse de prix effective, en Languedoc-Roussillon on enregistre la baisse la plus forte de tout le territoire national : 7,4%. Viennent ensuite en deuxième et troisième position, la région du Poitou-Charentes avec 6,7% et l’Auvergne avec 5,6%.

Contrairement aux prévisions des notaires, le prix du mètre carré à Paris ne passera pas en dessous de la barre symbolique des 8000€, selon Century 21. Le réseau d’agences immobilières se base sur les 2000 ventes que ses adhérents réalisent tandis que les notaires, eux, se basent sur les 35 000 transactions actées mêlant tous types de ventes (entre particuliers, à l’aide de professionnels ainsi que celles conclues sans intermédiaires).

Les vendeurs sont-ils pénalisés par cette baisse perpétuelle des prix ?

L’effet de cette baisse des prix de l’immobilier se fait ressentir bien évidemment sur les principaux concernés, les vendeurs, qui voient le prix de leur bien chuter et par là, leur bénéfice. Cependant, pour un vendeur ayant acquis son logement en 2000, et malgré une baisse des prix depuis 2011 de 7,8%, la plus-value reste néanmoins égale à 112%, estime Century 21.

À qui profite cette baisse des prix ?

Qui dit baisse des prix dit augmentation du pouvoir d’achat des Français. Le marché de l’immobilier s’ouvre ainsi aux moins de 30 ans. D'après les chiffres du réseau d'agences, ils sont désormais 16,7% à acheter sur la capitale et profiteraient même de logements plus grands que ce qu’ils pouvaient s’offrir il y a 3 ans, et cela sans avoir à augmenter leur budget !

 

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,56%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider