Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

À partir de 0,60 % sur 15 ans(1)
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Apport personnel : il pensait qu’épargner était impossible… alors il l’a fait.

Apport personnel : il pensait qu’épargner était impossible… alors il l’a fait.

Apport personnel : il pensait qu’épargner était impossible… alors il l’a fait.
Apport personnel : il pensait qu’épargner était impossible… alors il l’a fait.

Ça ressemble à un titre qui ne tient pas ses promesses ? Et pourtant. Voici comment se mettre à épargner durablement, et se créer ce petit rien qui change tout pour votre premier achat immobilier : l’apport personnel. Petit coaching pour planter les graines de votre futur chez-vous.

Yes, you can.

1ère étape : le tableau excel : ça fait du bien là où ça fait mal

On n’ose pas toujours, pourtant il faut faire le premier pas. Ou le premier clic. Celui qui peut tout changer : créer un tableau excel. Dans une première colonne, listez vos revenus (salaire, allocations diverses, etc). Dans une autre, listez les dépenses, sans rien omettre (c’est un peu comme arracher un pansement d’un coup, après ça va mieux). Enfin, motivation extrême : classez les dépenses par type. Loyer, courses alimentaires, loisirs, abonnements… Ouf !

Nous pourrions dire "et la suite va vraiment vous étonner" … Car en général… vous pouvez optimiser ces dépenses. Et donc économiser. Et donc mettre de côté pour votre futur appart.

 faire un tableau excel des dépenses

2ème étape : la traque aux économies (Yes, you can)

Regardez d’abord vos dépenses "abonnements". A présent, il est temps de :

                              revoir ses contrats pour faire des économies

Et maintenant, les dépenses "courses alimentaires". Là aussi, des pistes d’économies existent :

En observant les différentes lignes de dépenses, vous observerez peut-être des pistes d’amélioration qui vous sont toutes personnelles. Et hop, les petits ruisseaux font les grandes rivières de votre apport personnel...                                          

3ème étape : transformer l’essai avec son pouce (si, si)

Vous avez identifié les économies possibles ? Une fois les améliorations mises en place, reprenez votre tableau. Entre vos dépenses et vos revenus, vous allez maintenant pouvoir identifier une somme à mettre de côté chaque mois. Et peu à peu, constituer votre apport qui vous aidera à acheter votre chez-vous. Pas évident de penser à épargner ? Sauf avec un coup de pouce…

                                                  constituer son épargne en ligne

Ce coup de pouce, c’est vous qui allez le donner. Sur votre téléphone portable en téléchargeant une appli qui vous permet de transférer de l’argent de votre compte commun vers un compte épargne. Prenez-en une qui ne vous demande pas de changer de banque, c’est plus pratique. Par exemple, Cashbee permet cela assez facilement, en liant votre compte courant à un compte MyMoneyBank (et c’est rémunéré à environ 1% au taux moyen la première année, ce qui ne gâche rien).

Pour amorcer l’épargne et se mettre dans une bonne dynamique, jetez un œil dans vos placards : des vêtements en bon état à revendre ? Un meuble qui ne sert plus ? Hop on vend (et on met la recette de ses ventes sur son compte cashbee).

                                                  >>> Mettez de l'argent de côté facilement avec Cashbee

Une fois la dynamique lancée, dernier conseil : évaluer votre capacité d’emprunt pour votre futur achat immobilier. Objectif motivation : cela va vous permettre de projeter ce pour quoi vous épargnez. Viendra ensuite le moment de signer votre compromis. N’oubliez pas de comparer les crédits immobiliers et de vous faire accompagner par un courtier : objectif meilleur taux !

                                          obtenir le meilleur taux pour son crédit immobilier

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,60%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Un courtier expert vous rappelle

Quand souhaitez-vous être rappelé ?