Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Acheter sa résidence principale : des écarts entre rêve et réalité ?

Acheter sa résidence principale : des écarts entre rêve et réalité ?

Acheter sa résidence principale : des écarts entre rêve et réalité ?

Rédigé par Empruntis le 12/09/2018

Chaque année le Crédit Foncier réalise une étude permettant de démontrer, par une analyse du parcours d’acquisition de la résidence principale de 5 000 ménages, les écarts existants entre "le rêve et la réalité". Le budget y occupe une place cruciale, dans un contexte marqué par la hausse des prix et la diminution des taux du crédit immobilier.

 Maisons ou appartements : quelle est la tendance ?

Selon les 5 000 ménages interrogés par le Crédit Foncier du 4 avril au 23 mai 2018, la recherche de maisons l’emporte sur celle des appartements. En effet, 73% des personnes interrogées évoquent le désir d’acquérir une maison. L’analyse des résultats démontre que cette recherche de maison se fait davantage ressentir dans les petites communes.

 Critères de recherche : quelles sont les priorités ?

Selon l’étude du Crédit Foncier :

Selon les régions d’autres critères sont évoqués tels que la proximité des transports en commun ou encore la proximité des écoles.

 Quelles sont les motivations d’achat ?

Les motivations relatives à l’acquisition d’un bien immobilier diffèrent selon que les personnes interrogées soient des primo-accédants ou des secundo-accédants. Pour les premiers c’est l’envie d’être chez soi qui ressort à 74 %, pour les seconds il s’agit d’acquérir un logement plus grand (34 %) et de changer d’environnement (36 %).

 Prix hauts mais taux bas

L’étude du Crédit Foncier dévoile que 18% des acquéreurs ont dépassé le budget initialement alloué pour leur achat immobilier. Un phénomène qui doit beaucoup à la hausse des prix de l’immobilier, régulièrement observée par le baromètre MeilleursAgents. Cette possibilité d’augmenter leur budget est étroitement liée au niveau bas du meilleur taux immobilier pratiqué par les établissements prêteurs.

A l’issue du premier semestre 2018, les taux sont quatre fois inférieurs à ce qu’il se pratiquait en 2001 ! Les taux du crédit immobilier s’affichaient même à 1,42% en moyenne mi-juillet d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA. A noter qu’il est toutefois toujours possible d’obtenir un rabais sur le prix de vente : il ressort en effet que 49% des transactions immobilières sont intervenues après une baisse de prix accordée par les vendeurs.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider