Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Achat immobilier : des marges de négociation toujours réduites

Achat immobilier : des marges de négociation toujours réduites

Achat immobilier : des marges de négociation toujours réduites

Rédigé par Empruntis le 12/12/2018

Selon le baromètre LPI-SeLoger de novembre 2018, les marges de négociation du prix d’achat des logements tendent à se réduire. Toutefois, c’est sur le financement de son projet qu’il est possible de se rattraper : les décotes possibles sur les taux d’intérêt de votre crédit immobilier sont toujours intéressantes.

 Pourquoi les marges de négociation se réduisent-elles ?

Avec un écart de 4,6 % entre le prix de vente demandé pour une maison et son prix final négocié, et un écart de 3,6% pour un appartement, les marges de négociation en matière d’achat immobilier ont rarement été aussi faibles ! La principale explication de ce phénomène tient au net ralentissement de la hausse des prix immobiliers, qui était encore assez soutenue il y a quelques mois, ainsi qu’à une demande plus fragile qu’anticipée par les vendeurs. Ces derniers ont donc tendance à revoir leurs prétentions à la baisse sur le prix de vente affiché dès la mise sur le marché, et compte tenu de cet effort sont moins enclins à accorder de ristournes aux acheteurs par la suite...

 Il reste des opportunités de rabais dans certaines régions !

Toutefois, ces chiffres nationaux ne reflètent pas nécessairement la situation au niveau local ! Dans les régions de Champagne-Ardennes, d’Auvergne, et de Poitou-Charentes, les marges de négociation restent conséquentes avec des écarts supérieurs à 6% pour la vente d’une maison. À l’inverse, les marges sont réduites à peau de chagrin en région Aquitaine et dans les Midi-Pyrénées avec des écarts inférieurs à 2% lors de la vente d’un appartement.

 Crédit immobilier : des décotes sont encore proposées sur les taux

Si les rabais ne sont pas extraordinaires sur le prix d’achat, le meilleur taux immobilier, auquel on a accès actuellement, constituent néanmoins une bonne nouvelle pour les acquéreurs : 1,43% en moyenne d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA, pour une durée de 225 mois (près de 19 ans). Le taux d’un prêt immobilier s’établit ainsi à 1,35% sur 15 ans et 1,85% sur 25 ans. Par ailleurs, les marges de négociation vis-à-vis des banques sont toujours intéressantes : avec des taux minimums de 0,95% sur 15 ans et de 1,4% sur 25 ans d’après Empruntis, les bons dossiers peuvent obtenir des décotes substantielles !

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,80%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider