Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Actualités
  4. Les taux de crédit immobilier augmentent en ce mois de mars 2022

Immobilier : les taux de crédit continuent d'augmenter en ce mois de mars 2022

Les taux de crédit immobilier augmentent en ce mois de mars 2022
Immobilier : les taux de crédit continuent d'augmenter en ce mois de mars 2022

C’est confirmé, les taux augmentent bel et bien en cette fin d’hiver. En effet, les barèmes transmis par nos partenaires bancaires révèlent que dans 9 cas sur 10, les valeurs sont à la hausse. Les quelques indicateurs qui résistent ne bougent pas et plus aucune baisse n’est constatée. Focus sur l’évolution des taux en ce mois de mars 2022.

Taux moyens et taux mini prennent le chemin de la hausse

Le constat est sans appel : les taux de crédit immobilier augmentent par rapport au mois dernier. La hausse s’élève à +15 centimes en moyenne, toutes durées confondues. Les taux moyens s’établissent ainsi à :

Pour mieux comprendre ce que cela représente concrètement sur un crédit immobilier de 300 000€ souscrit sur 20 ans, voici une simulation :   

Modalités du prêt

Crédit souscrit en février 2022

Crédit souscrit en mars 2022

Différence entre les deux crédits

Taux d’intérêt immo

1,10 %

1,30 %

+0,20 %

Mensualité

1 393 €

1 420 €

27 €

Coût total du prêt

34 346 €

40 850 €

6 504 €

Simulation (hors assurance) réalisée en mars 2022.

Une hausse des taux maîtrisée

La hausse des taux de crédit immobilier s’explique par le contexte actuel qui mêle augmentation des OAT (obligations assimilables au trésor) et inflation.

« Bien que les banques soient toujours en conquête de nouveaux clients, elles appliquent des hausses maîtrisées. La hausse de l’OAT, plus fébrile ces derniers jours mais engagée depuis la 3ième semaine de décembre, impacte les banques et donc les taux », indique Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis.

Par ailleurs, cette hausse des taux s’accompagne d’une plus grande vigilance de la part des banques lors de l’étude du dossier de l’emprunteur car :

« Ces augmentations se répercutent sur le taux d’endettement et viennent rogner la capacité d’emprunt des ménages de façon minime, pour l’instant. L’autre élément qui sera à regarder dans les prochaines semaines est le reste à vivre, critère majeur dans l’octroi d’un financement. L’inflation déjà présente va être amplifiée par la flambée des prix sur les matières premières. Les banques pourraient, par prudence, décider d’augmenter les montants de reste à vivre, le budget qui reste à un ménage pour vivre après le paiement des crédits et loyers », explique Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 1,15% sur 15 ans(1)

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.