Espace presse

Revue de presse et dernières retombées du site Empruntis.com - juin 2021.

  1. Accueil
  2. Espace presse
  3. Revue de presse - juin 2021

Revue de presse - juin 2021

Dernière retombée

L'Alsace

L'Alsace - Crédit immobilier Prêt : les critères d'octroi ne changent pas mais deviennent obligatoires

Si lors de sa réunion d’avant-hier le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) n’a pas changé les critères d’octroi des crédits immobiliers, il les transforme cependant en normes juridiquement contraignantes à partir du 1er janvier 2022.

Historique

L'OBS

L'OBS - Comment se comportent les « quadras » face à leur premier achat immobilier

"Les acquéreurs âgés de 40 à 49 ans représentent près de 25 % des primo-accédants depuis le début de l’année. « L’Obs » publie en avant-première la deuxième édition de l’observatoire « Mon Premier Achat » de SeLoger-Empruntis qui s’intéresse à ces acheteurs."

SeLoger

SeLoger - Primo-accession : les quadragénaires ont la cote auprès des banques !

"Que se passe-t-il dans la tête des boomers qui achètent un logement pour la première fois ? SeLoger et Empruntis ont mené l’enquête."

Les Echos

Les Echos - Crédit immobilier : 5 conseils pour comparer les offres de prêt

"Tout d'abord, du point de vue du prix, il est conseillé de raisonner en coût réel global, plutôt qu'en taux, indique Cécile Roquelaure, porte-parole du courtier Empruntis. « Ce qui compte c'est ce que vous coûte réellement votre crédit. C'est exactement comme quand vous achetez une voiture, on veut savoir au final combien on va payer », déclare-t-elle."

Planet

Planet - Crédit immobilier : 40, 50, 60 ans et plus… Que pouvez-vous emprunter en fonction de votre âge ?

"Pour calculer les conséquences sur les différents profils d’acquéreurs, Capital a obtenu les simulations du courtier Empruntis sur le taux obtenu. L’exemple retenu concerne 5 couples non cadres en parfaite santé, ne fumant pas. Ils visent l’achat d’une résidence principale, en CDI ou retraités, souhaitant emprunter sur 20 ans et disposant d’un apport personnel de 10%"

Zoom Invest

Zoom Invest - Crédit immobilier : L’âge reste un critère déterminant sur les conditions d’emprunt

"Le courtier Empruntis vient de publier ses dernières simulations en termes de crédit immobilier et de tranche d’âge. Sans surprise, il en ressort que si l’âge n’influe pas directement sur le taux du crédit, ce critère fait indéniablement varier le taux de l’assurance et donc limite la somme que la banque peut prêter."

Les Echos

Les Echos - Immobilier : 4 questions clés sur le crédit

« Malgré un taux d'endettement légèrement supérieur ou un apport faible, d'autres critères peuvent faire pencher la balance du bon côté pour l'emprunteur » explique Cécile Roquelaure, directrice des études chez Empruntis.»

Capital

Capital - Ce que vous pouvez emprunter selon votre âge

"Capital a ainsi obtenu les simulations du courtier Empruntis pour mesurer les conséquences de l’âge des emprunteurs sur le taux obtenu. Chacun des 5 profils de couples sont séparés d’une dizaine d'années."

Le Point

Le Point - Crédits immobiliers : des taux hyper-attractifs

« Le courtier Empruntis a calculé que « pour acquérir un bien à Bordeaux, à Lyon, à Paris et dans sa banlieue proche, il faut aujourd’hui percevoir plus de 2 000 € par mois et disposer de plus de 12 500 € à mettre sur la table »

Le Revenu

Le Revenu - Crédit immobilier : les conditions à remplir pour emprunter

« Les courtiers en crédit évoquent une menace pour certains profils : « Les ménages les plus justes côté budget pourraient ne plus être financés par quelques établissements tentés de privilégier les profils à potentiel », a commenté Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis. »

Vosges Matin

Vosges Matin - Crédit immobilier Les conditions d'octroi des prêts vont-elles se durcir cet été ?

« Le 15 juin, le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a réitéré sa volonté de rendre obligatoires, à partir de cet été, ses recommandations auprès des banques sur les conditions d’octroi des prêts immobiliers. »

Le Journal de Saine-et-Loire

Le Journal de Saine-et-Loire - Les conditions d'octroi des prêts vont-elles se durcir cet été ?

" « Nous constatons que les critères du HCSF ont eu un impact plus fort cette année : la part des emprunteurs en dehors de ces règles est de 12%, contre 6% il y a un an (hors critères d’apport) », souligne Cécile Roquelaure, directrice des études du courtier Empruntis. "

L'Est Républicain

L'Est Républicain - Les conditions d'octroi des prêts vont-elles se durcir cet été ?

« À partir de cet été, ces recommandations vont se traduire en une « norme juridiquement contraignante », après un bilan que le HCSF fera sur leur application. Cela signifie que les banques qui ne respecteront pas ces critères pourront être sanctionnées. »

Le Républicain Lorrain

Le Républicain Lorrain - Les conditions d'octroi des prêts vont-elles se durcir cet été ?

« À l’occasion de sa 29e réunion, le 15 juin, le HCSF a fait le point sur ce qui va devenir « une norme juridiquement contraignante » en matière de crédit immobilier. Quel impact pourrait avoir cette mesure ? »

Investir

Investir - Encore un peu de répit pour le crédit immobilier

« Il n’y aura finalement pas de tour de vis sur les conditions d’octroi du crédit immobilier. En tout cas, pas tout de suite. Le Haut conseil de la stabilité financière (HCSF), le régulateur du crédit, a décidé ce 15 juin de ne pas casser l’excellente dynamique actuelle en imposant de nouvelles contraintes aux banques. »

Yahoo Finance

Yahoo Finance - Achat immobilier: calculer son budget frais inclus

Pour mieux calibrer le budget d'un achat , le site d'annonces SeLoger et le courtier Empruntis ont créé un baromètre de l'achat immobilier "tout compris". Car au-delà du du futur logement, l'acquéreur devra aussi payer des frais et des taxes: coût du crédit et de l'assurance emprunteur, droits de mutation et rémunération du notaire (frais de notaire), frais bancaires et de courtage (si recours à un courtier en crédit), honoraires de l'agent immobilier. 

Sud Ouest

Sud Ouest - Immobilier : des taux d’intérêt historiquement bas

De légères hausses et baisses… comme en avril et en mai, les taux de crédit immobilier varient très peu en juin, restant globalement stables et toujours très bas. Bonne nouvelles pour certains emprunteurs : les conditions d’octroi des prêts semblent plus souples.

Le Républicain Lorrain

Le Républicain Lorrain - Stabilité des taux de crédit immobilier au mois de juin

« Nous sommes à un moment stratégique de l’année : la fin du 1er semestre signe le premier bilan de l’année pour les banques qui souhaitent mettre tous les atouts de leurs côtés. Les congés des équipes vont malgré tout les contraindre à baisser la voilure dans le traitement des dossiers », observe Cécile Roquelaure, directrice des études et porte-parole d’Empruntis.

Vosges Matin

Vosges Matin - Les taux de crédit immobilier restent stables au mois de juin

Pour le courtier Empruntis, les taux sont toujours à des niveaux "plancher" historiques. 

Capital

Capital - Crédit immobilier : emprunter après 55 ans, c’est possible, mais à quelques conditions

“Sans l'estimation du montant de la retraite qui sera versée, les banques ne prêtent pas, car elles ne disposent pas de suffisamment de visibilité financière. Elles ne prennent donc pas le risque de financer un ménage avec la possibilité qu’il ne soit pas solvable par la suite”, abonde Cécile Roquelaure, porte-parole d’Empruntis.

Le Monde

Le Monde - Crédit immobilier : qui peut obtenir les taux les plus bas ?

« Les taux des crédits sont très faibles… mais pas pour tout le monde », résume Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis.

Challenges

Challenges - Des prix au mètre carré bien compris

SeLoger et le courtier Empruntis lancent un baromètre de l'achat immobilier incluant tous les frais annexes et évalue les revenus nécessaires pour acheter.

Les Echos

Les Echos - Statu quo sur les taux des crédits immobiliers

« Selon les premiers éléments, Empruntis anticipe une stabilité des taux moyens, toujours à des niveaux plancher historiques, bien que quelques mouvements s'opèrent à la hausse comme à la baisse », dévoile Cécile Roquelaure, directrice des études et porte-parole du réseau. 

Nos partenaires