Banques et Epargne

Comparez les offres !

  1. Accueil
  2. Banques et Epargne
  3. Actualités
  4. Epargne : bilan positif pour l'assurance-vie en 2013

Epargne : bilan positif pour l'assurance-vie en 2013

Rédigé par Empruntis le 11/02/2014

Epargne : bilan positif pour l'assurance-vie en 2013
Les Français ont fait à nouveau confiance à l’assurance vie en 2013. Selon la FFSA, après une année 2012 dans le rouge, cette dernière est revenue dans le positif avec 11 milliards d’euros  de collecte nette. Empruntis.com revient sur les raisons de ce revirement.

Le retour de l’assurance vie

On se souviendra de 2012 comme d'une année noire pour l’assurance-vie. Cette année-là, il y avait eu plus de résiliations (et donc de retraits) que de dépôts, résultat, l’ensemble des contrats français avaient perdu 6 milliards d’euros.

Aujourd’hui, avec 11 milliards d’euros de collecte nette, cet épisode semble bel et bien derrière et on dépasse même les  8 milliards d’euros de 2011.

« Les choses restent fragiles »

Malgré cette amélioration, le président de la FFSA, Bernard Spitz, préfère rester prudent : « je mettrais quand même deux bémols pour nuancer ce chiffre positif : d’une part nous sommes encore très loin des éléments de collecte de 2009 et 2010 (NDLR : 50 et 51 milliards d’euros), le second c’est que nous avons enregistré en décembre une collecte négative. Cela veut dire que les choses restent fragiles. »

Pour la FFSA, cette fragilité est due au contexte économique : « Dans une période de crise, les Français peuvent avoir besoin d’aller compenser leur perte de pouvoir d’achat ou leur besoin de financement par des rachats partiels ».

L’Assurance vie comparée au Livret A et au LDD

Même si les chiffres de 2013 ne sont donc pas aussi bon que 2010, on note tout de même un petit retour de flamme des Français pour l’assurance-vie. « L’une des raisons des chiffres de l’année dernière avait été un exode massif vers le Livret A, compte tenu des avantages qui lui avaient été concédés » avance le président de la FFSA.  Les faits étaient tels que lorsque l’assurance-vie enregistrait un recul de 6 milliards d’euros de collecte nette, le Livret A et le LDD affichaient, eux, 49 milliards de collecte positive.

En 2013, les Français ont été plus modérés dans leur choix d’épargne et l’écart s’est largement réduit. Le Livret A et le LDD ont ainsi terminé l’année à 19 milliards d’euros de collecte nette quand l’assurance-vie affichait 11 milliards d’euros. Soit 8 milliards d’écart en 2013 contre 55 en 2012. « Certes, le poids des deux livrets restent supérieurs mais l’équilibre est revenu par rapport au déséquilibre de l’an dernier » conclue Bernard Spitz.

L’assurance-vie a donc clairement bénéficié des dernières pertes de vitesse du Livret A dues aux baisses successives de son taux de rendement.

Rendement et inflation (en%)

 

2009

2010

2011

2012

2013

Supports en euros

3,6

3,4

3

2,9

2,8

Livret A

1,9

1,5

2,1

2,3

1,6

Inflation

0,1

1,5

2,1

2

0,9

Source : FFSA-GEMA, Caisse des Dépôts 

« Dans un contexte de taux bas, certes le rendement des supports en euros n’est pas au niveau de ce qu’il a été il y a quelques années mais on voit que par rapport à l’inflation et au Livret A, le rendement moyen est nettement supérieur » vante le président de la FFSA. « Le cocktail de garantie de sécurité et de rendement est donc obtenu ! ».

Trouvez la solution d'épargne qui vous convient le mieux.

Autres actualités

Guide de l'épargne

Pour vous aider