Credit consommation

Prêt personnel : comparez les offres !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Pret personnel
  4. Taux pret personnel
  5. Taux pret perso 2014

Taux de prêt personnel 2014

Sur l'ensemble de l'année 2014, on observe une légère augmentation de la production des crédits à la consommation. Les quatre trimestres ont enregistré des hausses contrastées par rapport à une année 2013 bien morose, avec +1,2 % au premier trimestre, +1 % au deuxième, +1,9 % pendant l'été et, enfin, +0,2 % lors du dernier. Si la situation tend à s'améliorer, il est important de remarquer que l'embellie fait suite à près de trois ans de recul. On peut donc davantage parler d'une stabilisation de l'activité plutôt que d'une véritable hausse. Dans ce contexte encore très trouble, prêts personnels (crédits à la consommation non affectés) représentent le produit financier le plus plébiscité. La non affectation des capitaux séduit particulièrement les consommateurs même si, à l'image des autres types de crédit, la situation du prêt personnel est loin d'être idyllique. Cependant, il se classe en tête des crédits à la consommation et affiche une courbe de production en progression de +3,1 % contre +3,5 % en 2013.

Si l'on rentre plus en détail, on observe une augmentation inégale des prêts personnels tout au long de l'année 2014. En effet, le premier semestre a été marqué par une hausse mesurée (+3,2 % au premier trimestre et +1,9 % au second) à laquelle a succédé une saison estivale particulièrement bénéfique à ce type de produit financier (+ 7,3 %). Néanmoins, le dernier trimestre 2014 est plus mitigé puisque l'on observe quelques hausses des taux moyens, principalement sur les montants intermédiaires (5 000 € / 15 000 €). Cependant, le mois de décembre signe une belle performance avec une activité en augmentation, sur le produit, de + 5,7 % par rapport à l'année précédente, laissant entrevoir des perspectives intéressantes pour l'année suivante.

En termes de taux minimum du prêt personnel, on constate une stabilité quasi totale sur l'ensemble du dernier trimestre 2014. On remarque surtout des différentiels souvent importants entre les taux minimum et les taux moyens, ce qui est un atout pour l'emprunteur. En mettant en concurrence des organismes prêteurs en quête récurrente de nouveaux clients, les consommateurs peuvent bénéficier d'offres intéressantes. Sur le mois de décembre, par exemple, on observe des écarts avantageux, notamment sur les montants inférieurs à 5 000 €. Sur 36 mois, le taux moyen en vigueur est de 9,66 % contre un taux minimum de 3,50 %.

Notre conseil : si la production du prêt personnel est en hausse sur 2014, les taux moyens appliqués restent peu attractifs, notamment au dernier trimestre. Néanmoins, des opportunités peuvent être saisies à condition que l'emprunteur ait bien défini les modalités d'emprunt les plus attractives pour lui et ses besoins. C'est la raison pour laquelle il est conseillé de réaliser une simulation d'emprunt en ligne. Cette simple opération permet à l'emprunteur de bénéficier d'une meilleure visibilité sur ce type de crédit à la consommation.

Taux prêt personnel par mois

Pour vous aider