Votre prêt personnel sur mesure

Je compare les offres
À partir de 0,50 % sur 12 mois(3)
  1. Accueil
  2. Crédit à la consommation
  3. Pret personnel
  4. Crédit signature électronique

Souscrire un crédit avec une signature électronique

L'essentiel en quelques mots

Vous avez manqué une occasion d’investissement à cause de la lenteur des démarches pour valider votre prêt immobilier ? Une nouvelle chance s’offre à vous et pour gagner du temps, vous envisagez un crédit avec signature électronique ? Voici quelques informations clés qui pourraient vous aider.

- Votre banque en ligne est habilitée à proposer la souscription d’un contrat de crédit en ligne. Même si tous les établissements ne le proposent pas, ce service est régi par le Code civil.
- La mise à disposition de ce service nécessite pour le prêteur des partenariats pour sécuriser les données clients au sein d’infrastructures informatiques.
- Ces partenariats permettent au processus de signature électronique d’être instantané. Dès que le signataire renseigne le code de sécurité fourni par SMS sur son mobile, l’identification numérique s’active.
- La signature en ligne présente de vrais avantages : amélioration de l’expérience client, gestion optimisée de l’archivage des documents et surtout, gain de temps.

Crédit signature électronique
Souscrire un crédit avec une signature électronique

Est-il possible de souscrire un crédit avec une signature électronique ?

Oui, il est tout à fait possible de souscrire un crédit avec signature électronique à partir du moment où votre banque le propose. Rappelons que c’est avant tout une fonctionnalité du crédit en ligne, qui permet une validation plus rapide de la transaction par la signature électronique.

Même si la loi 2000-230 du 13 mars 2000 porte sur le droit à la preuve d’authentification par la signature électronique, c’est seulement à partir de 2002 qu’en France et dans les pays de l’Union Européenne que la signature électronique commence à être reconnue.

Pour garantir la conformité des consentements lors d’un contrat, la signature manuscrite était l’usage traditionnel. Afin de sécuriser les transactions, chacun des contractants était invité à parapher l’ensemble des exemplaires. Ce système, qui implique la présence du contractant ou l’envoi postal avec AR du contrat, est aujourd’hui inadapté aux nouveaux usages.

En effet, la digitalisation de nos transactions est exponentielle dans l’ensemble des domaines. La signature électronique, fonctionnalité de sécurisation, est adoptée relativement rapidement dans certains secteurs d’activités. Plus récemment, elle est mise à disposition par les banques en ligne, qui ont au préalable répondu aux exigences réglementaires du marché des prêts et à la nécessité de sécuriser le parcours client.

Comment fonctionne la signature électronique ?

Avant d’introduire les spécificités du fonctionnement de la signature électronique pour un crédit, il est important de démystifier certaines croyances. Non, la signature électronique (appelée aussi numérique) d’un contrat de prêt n’est pas une signature manuscrite numérisée qu’on intègre au bas du contrat.

Non détectable à l’œil nu, la signature numérique consiste dans l’enchaînement de caractères cryptés, une suite d’informations sur l’identité du signataire. Tout le contenu ne peut être lisible que par un logiciel particulier, propriété exclusive de l’établissement bancaire.

💡

Bon à savoir

La signature électronique est dite “enveloppée” c’est-à-dire intégrée au document. Un seul fichier est généré. On parle de signature “détachée” lorsque la signature et le document sont deux fichiers distincts.

Voici en quelques points ce que permet la signature électronique lors d’une offre de prêt :

En termes de droit civique, le signataire signifie son approbation et son engagement définitif à l’émetteur, qui ne peut le remettre en cause. La valeur juridique d’un document digital est ainsi équivalente à un document avec signature manuscrite.

En cas de litiges, ce document est recevable devant les tribunaux au même titre qu’un contrat de prêt signé manuellement.

💡

Bon à savoir

La signature électronique est utilisée pour authentifier plusieurs types de documents : contrats, e-mails, devis, bons de commande, etc.

Quelles sont les procédures ?

À chaque demande de prêt, la marche à suivre est similaire : remplir un formulaire en ligne pour collecter les informations nécessaires et déterminer si la demande est accordée ou refusée. Lorsqu’un client obtient un accord de principe, trois possibilités s’offrent à lui :

Pour chacune des deux parties contractant l’offre de prêt par signature électronique, un processus est mis en place.

Processus pour le destinataire

Dans le cadre d’une signature électronique, le signataire :

  1. veille à l’environnement de son poste de travail en s’assurant de la confidentialité de ses données de connexion (identifiant, mot de passe à ne pas communiquer). Le destinataire d’une offre de prêt avec e-signature vérifie qu’il dispose d’un logiciel d’affichage du document, dans la majorité des cas au format PDF ;
  2. lit et valide tous les champs du contrat avant d’apposer sa signature, celle-ci n’étant pas modifiable ni par le signataire ni par l’émetteur ;
  3. intègre le code d’accès reçu par SMS sur son téléphone mobile dans le champ adéquat pour lancer le processus de signature numérique ;
  4. utilise le certificat éphémère pour apposer sa signature électronique, certificat mis à disposition par l’établissement bancaire, généré par un tiers de confiance sous contrôle d’une Autorité de Certification correspondante.

Processus pour l’émetteur

  1. Le partenaire bancaire, émetteur d’un contrat de crédit, obtient un certificat électronique chez un tiers de confiance. Ce certificat permettra d’identifier le signataire et de sécuriser l’ensemble des transactions futures entre les contractants.
  2. Au document contractuel rédigé seront intégrés des pavés de signatures électroniques, ainsi qu’un pavé pour la date et l’heure. Des éléments indispensables et qui assurent l’authentification en termes juridiques.
  3. L’émetteur choisit un logiciel de signature électronique fiable, un pare-feu pour lutter efficacement contre les tentatives de piratage.
  4. Dans le cadre d’une demande de crédit, les champs d’identification sont complétés par le demandeur. Lorsqu’un accord de principe est donné, l’émetteur sélectionne dans sa base de données les éléments relatifs à l’emprunteur et ainsi réalise l’envoi du document.
  5. Le destinataire reçoit dans sa boîte mail, renseignée en amont, un lien vers le document pour relecture et signature. Il reçoit également un code secret par SMS sur son mobile. Une fois ce code saisi, sa signature électronique est insérée automatiquement grâce au certificat électronique qui renferme l’ensemble des informations d’identification.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la signature électronique ?

Le succès de l’adoption de la signature électronique est unanime, aussi bien dans les transactions entre entreprises mais également entre particuliers et entreprises. La pandémie du Covid 19 n’a fait qu’accélérer un mouvement fortement enclenché. En effet, le confinement imposé par la situation sanitaire a rendu la signature électronique de crédits indispensable.

Les avantages

Pour illustrer les avantages de la signature en ligne, voici un tableau récapitulatif des principaux points forts.

Avantages de la signature électronique
Avantage Explications
Accès simplifié à l’offre
La seule contrainte pour un signataire est de disposer d’un logiciel de lecture du format PDF, puisque la création et le déchiffrage des données d’identification sont automatisés. Votre souscription à un crédit consommation est ainsi disponible en ligne à partir de votre ordinateur de bureau ou votre mobile.
Processus sécurisé
L’intégration dans un document des composantes d’une signature électronique renforce son inviolabilité. Irrévocables et inaltérables, ces composantes intègrent l’empreinte numérique du document original. De plus, la présence d’un système d’horodatage permet d’enregistrer l’historique des modifications depuis la première signature. Ce système permet la datation de la signature.
Traçabilité du document
Grâce à la signature électronique, chaque document est suivi en temps réel. Certains logiciels activent également une fonction “rappel” au destinataire.
Optimisation du temps

La signature électronique d’un crédit permet un gain de temps important en comparaison avec le temps nécessaire à un envoi postal ou même à une signature en agence. Une fois reçu le document PDF, lu et validé, la signature électronique est instantanée. L’envoi en quelques secondes rend ce processus particulièrement adapté aux transactions internationales.

Les entreprises qui sollicitent un prêt pour compléter et engager rapidement leur projet apprécient ce parcours totalement dématérialisé.

Valeur ajoutée dans la relation client
Le constat est clair : les entreprises qui intègrent la signature électronique dans leurs prestations voient augmenter leur nombre de transactions, la satisfaction de leur clientèle. En simplifiant et en accélérant la formalisation des accords, ils offrent une qualité de service améliorée avec toujours la possibilité de contractualiser, à tout moment et en tous lieux.
Réduction des dépenses
Avec la signature électronique, l’entreprise évite les dépenses liées à l’archivage physique des documents, à l’impression, l’envoi postal etc.
Gestion de l’accès aux documents simplifiée
Le format numérique permet une conservation simplifiée des documents, à la différence d’un système physique générateur de ressources importantes pour l’entretien. Toutefois, l’entreprise a l’obligation de s’assurer de la sécurité des systèmes informatiques de stockage des données.
Impact écologique réduit avec la suppression du papier
Les documents contractuels font généralement entre 15 et 25 pages en moyenne. Imprimée en double exemplaire, cette production de papier, multipliée par un nombre exponentiel de contrats, représente une économie réelle pour l’environnement.

Les inconvénients

Peu nombreux, ces inconvénients ont le mérite de mettre la lumière sur les futurs axes sur lesquels les banques doivent se concentrer.

Voici les principales limites relevées concernant la signature électronique de crédit :

Bénéficiez de notre expertise pour tous vos projets

à partir de 0,50% sur 12 mois(3)

  • Taux de prêt personnel à partir de 0,50 % sur 12 mois (3)

    Taux de prêt personnel

    Voir les taux prêt personnel

Plus d'informations sur le prêt personnel

Pour vous aider

Besoin d'un crédit conso au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.