Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Marché automobile : un début d’année très (trop) calme

Marché automobile : un début d’année très (trop) calme

Marché automobile : un début d’année très (trop) calme

Rédigé par Empruntis le 18/02/2019

Il s’est vendu 155 000 voitures neuves en janvier 2019 d’après le CCFA, qui fait état d’une nouvelle baisse en l’attribuant notamment à un "effet Gilets jaunes". Le crédit auto permet pourtant au marché automobile d’offrir des conditions de financement avantageuses.

Cinquième mois de baisse

L’année 2019 a commencé timidement pour le marché automobile en France : janvier a accusé un léger repli (-1,1%) par rapport à la même période un an plus tôt. C’est le cinquième mois consécutif de baisse, une tendance que le CCFA explique entre autres par le mouvement des Gilets jaunes, qui a impacté l’activité des concessionnaires auto et des transporteurs dans la livraison des véhicules neufs. Autres raisons évoquées : les conséquences de la mise en place de la norme anti-pollution WLTP, ou encore la sortie imminente des nouvelles Clio et 208, les modèles stars chez Renault et Peugeot.

Les gagnants et les perdants chez les constructeurs

Néanmoins, tous les constructeurs ne sont pas perdants dans ce premier mois de l’année 2019 : DS a bondi (+21%), Mercedes a fait encore plus fort (+46,3%) tandis que Volvo a également performé (+32,8%). En volume, Renault reste leader (36 000 ventes sur les 155 000 de janvier) malgré les déboires de Carlos Ghosn au Japon, qui pèsent davantage sur le résultat de Nissan (-45%). Peugeot, seule marque du groupe PSA en recul (-5,9%), n’a pas atteint les 30 000 unités.

Le crédit auto reste attractif

Le CCFA s’attend à une stagnation en 2019, malgré les taux bas actuels du prêt auto. Le financement à crédit d’un véhicule neuf ou d’occasion est en effet particulièrement abordable : 2,01 % en moyenne sous les 10 000 € empruntés sur 24 mois, 2,55 % jusqu’à 15 000 € sur 36 mois et 2,89 % au-delà de cette somme pour un crédit auto sur 48 mois d’après les chiffres Empruntis.

Les mauvaises perspectives du diesel

Au-delà des échéances à court terme, le Conseil national des professions de l’automobile a publié en ce début d’année son analyse prospective sur l’après-vente automobile. Il prévoit une croissance du parc automobile de 2,6 % d’ici 2025, avec un recul du diesel qui se poursuivrait pour s’écrouler à 37%, laissant l’essence prendre le pouvoir à 53%, tandis que l’hybride et l’électrique représenteraient 10%. Autre enseignement : le développement du parc de recharge, qui va augmenter la distance parcourue par les véhicules électriques.

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,80%* sur 12 ans

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider