Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Marché automobile : en mai, les ventes sont divisées par deux

Marché automobile : en mai, les ventes sont divisées par deux

Marché automobile : en mai, les ventes sont divisées par deux

Rédigé par Empruntis le 03/06/2020

Les chiffres du CCFA sont moins accablants qu’un mois avant mais quand même : à fin-mai, les immatriculations de voitures neuves ont été divisées par deux sur le mois écoulé pour passer sous les 100 000 unités. Sur les cinq premiers mois de l’année, le constat est le même avec une volumétrie réduite de moitié. 

L’automobile voit le verre à moitié vide

Les nouvelles primes Macron pour relancer le marché automobile paraissent bien dérisoires face à l’ampleur des pertes auxquelles les constructeurs sont confrontés. Ils avaient terminé le mois d’avril avec une baisse de près de 90% des immatriculations neuves, confinement oblige. En mai, et malgré un déconfinement effectif depuis le onze du mois, la baisse est de 50,3% pour 96 310 véhicules vendus. Dont moins de la moitié à des particuliers (44,4%), soit moins de 43 000 unités. La moitié, c’est aussi la part des voitures essence, alors que l’électrique et l’hybride représente moins de 20% des véhicules commercialisés en mai (17,4%).  Le leasing quant à lui dépasse légèrement la moitié du financement de ce parc (52,3%), le reste ayant été acheté comptant, avec – le plus souvent – un crédit auto complété par un apport personnel. 

Les constructeurs étrangers mieux lotis

Parmi les constructeurs français, Renault (-50%) s’en sort un peu mieux que Peugeot (-56,3%) et Citroën (-54,7%). Néanmoins, les tricolores sont davantage impactés que les groupes étrangers, dont certains ont même mieux vendu qu’un an avant. Toyota, le plus français des constructeurs asiatiques avec son usine à Valenciennes, a une part de marché en France (6,3%) à peine inférieure à celle de Citroën (10%), et sa Yaris made in France se classe dans le top 10 des voitures neuves les plus vendues en mai. En hybride, elle s’affiche à partir 20 950€. Un crédit auto sur 48 mois permet d’en financer une grande partie avec des mensualités d’environ 330€ sous les 3% (2,95% d’après une simulation Empruntis). 

Les nouveaux bonus vont-il changer la donne ?

Alors qu’un bonus électrique de 7 000€ est désormais possible pour l’achat d’une voiture électrique, ce qui pourrait permettre la relance du marché de l’automobile électrique. On surveillera par exemple l’évolution des ventes de la Renault Zoe, de peu dans le top 20 en mai. La nouveauté, c’est le retour d’un bonus pour les modèles hybrides rechargeables. Sur le segment des SUV, le Peugeot 3008 II et le Citroën C5 Aircross possèdent leur déclinaison de ce type. Le modèle de la marque au Lion est accessible à partir de 43 800€, celui de la marque aux chevrons s’affiche sous les 40 000€. Avec 2 000€ de bonus et un apport, il sera possible de les financer avec un prêt auto de 35 000€ sur cinq ans et des mensualités de près de 630€ d'après notre simulation de crédit auto (à un taux de crédit conso à 3%).

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,50%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider