Votre crédit à la consommation 100% en ligne

À partir de 0,40 % sur 12 mois*
  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Gaz, tabac, allocations : ce qui change au 1er juillet

Gaz, tabac, allocations : ce qui change au 1er juillet

Gaz, tabac, allocations : ce qui change au 1er juillet

Le 1er juillet est souvent synonyme de changement. A la moitié de l’année les prix varient,  les taux évoluent et les indemnités sont revues.  Aux dépens ou au bénéfice des Français. Petit tour d’horizon de ce qui change pour vous cette année.

Une facture de gaz plus élevée

Après une série de baisses consécutives, le prix du gaz augmente pour la première fois depuis janvier 2013.  Neuf millions de foyers abonnés noteront ainsi une hausse de 0,5% sur leur facture. Tendance inverse pour les professionnels pour qui les tarifs diminuent de  7%.

Un paquet de cigarettes plus cher

Comme annoncé en juin  le cours du paquet de cigarettes continue sa croissance : il coûtera 20 centimes supplémentaires à partir du milieu du mois de juillet.  Une mesure déjà annoncée en juin par Marisol Touraine même si la ministre de la Santé prévoyait alors une hausse de 30 à 40 centimes.

Le téléphone à l’étranger plus accessible

Pour ceux qui ont des proches résidant en Union Européenne, les communications coûteront désormais moins chères : maximum 24 centimes par minute pour un appel passé depuis la France à partir d’un téléphone mobile et 7 centimes pour tout appel reçu d’un pays membre. Les  SMS profitent aussi de cette baisse : l’envoi d’un texto sera facturé désormais 8 centimes maximum soit 11% de moins qu’en 2012.

Plus d’indemnités pour les chômeurs

Pour deux tiers des chômeurs indemnisés, soit 1,5 million de personnes,  l’allocation est revalorisée de 7 ou 17 centimes par jour selon les cas. Elle augmente ainsi de 17 centimes pour ceux ne touchant que l’allocation minimale et de 7 centimes pour ceux dont les allocations comprennent une part fixe et une part variable.

CMU : plus d’indemnisés

Le gouvernement a revu à la hausse le plafond des ressources nécessaires pour avoir accès à la couverture maladie universelle complémentaire.  Ce dernier étant relevé de 8,5%, 750 000 personnes supplémentaires  peuvent ainsi désormais bénéficier de soins gratuits.

TVA en hausse pour les services à la personne

La TVA passe de 7% à 19,6%  pour toute une série de services à la personne. Sont ainsi touchés par cette mesure : les petit travaux de jardinage, les cours à domicile (hors soutien scolaire), l’assistance informatique et internet à domicile, la maintenance, l’entretien et la vigilance temporaire, à domicile, de la résidence principale et secondaire, les activités d’organisation des services à la personne.

Moins de néons

Afin de réaliser des économies d’énergie, le gouvernement impose désormais un couvre-feu pour les illuminations de bâtiments non résidentiels sous peine d’une amende de 750€.  Les locaux à usages professionnels devront ainsi éteindre les lumières maximum une heure après la fin de l’occupation des lieux. Quant, aux enseignes commerciales elles devront être mises en veille  entre 1 h et  7h du matin. Une mesure qui devrait permettre d’économiser l’équivalent de la consommation annuelle en électricité de 750 000 ménages selon le ministère de l’Ecologie.

Des frais de fourrière augmentées

Enfin, les frais de fourrière augmentent pour les voitures particulières.  Il faut désormais compter 7,60€ pour l’immobilisation matérielle, 15,20€ pour les opérations préalables à la mise en fourrière, 115, 10€ pour l’enlèvement, 6,10€ pour la garde journalière et 61€ pour l’expertise.

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

à partir de 0,40%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider