Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Crédit conso : des chiffres nettement en recul au mois d'avril

Crédit conso : des chiffres nettement en recul au mois d'avril

Crédit conso : des chiffres nettement en recul au mois d'avril

Rédigé par Empruntis le 24/06/2020

Le mois d’avril n’a évidemment pas été propice au marché du financement des particuliers, en raison des restrictions de déplacement et à la mise à l’arrêt de l’économie due au confinement. Bien que les établissements prêteurs demeuraient actifs, la production de crédits à la consommation a chuté de 68,3% par rapport à la même période un an avant. 

Les fermetures de commerce sont passées par là

A contexte exceptionnel, chiffres exceptionnels. Déjà, les données de l’Association française des sociétés financières (ASF) pour mars avaient été sévères (-25%), lors d’un mois coupé en deux par l’entrée du pays dans le confinement pour limiter la propagation du coronavirus. En avril, la chute des crédits à la consommation s’est installée avec un recul de -20,2% selon les chiffres de l’Insee. 

Rude pour le financement automobile

L’automobile notamment a beaucoup souffert. Avec le confinement, pas de transactions possibles pour les véhicules d’occasion, limitation des déplacements oblige. Pas de concessions ouvertes non plus. Et du coup, une activité du crédit auto au ralenti. Même chose pour le leasing. Crédit auto + LOA, la chute de l’activité a été de 89,4% pour les véhicules neufs et 90,3% pour l’occasion ! La baisse a été plus prononcée pour le prêt auto classique (-91% dans le neuf, -90,6% en seconde main) qu’en matière de location avec option d’achat (-88,8%). En volume, cela représente seulement 135 millions d’euros en avril 2020, contre… 1,31 milliard d’euros un an plus tôt

Le prêt travaux s’en sort mieux

Difficile de relever un crédit à la consommation qui a échappé à la vague en avril. Néanmoins, les prêts consommation dédiés à l’amélioration de l’habitat et aux biens d’équipement du foyer ont nettement mieux résisté (-31,1%), bénéficiant de l’ouverture des commerces et de la continuité d’activité pour l’exécution des travaux. L’ouverture des grandes surfaces a également limité la casse pour les crédits renouvelables (-58%), alors que le recul des prêts personnels (-67%) se situe dans la moyenne de ce mois noir. L’impact de la crise sanitaire après quatre mois en 2020 se chiffre à un recul de -22,5% et plus de trois milliards d’euros en moins pour les crédits à la consommation.

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,50%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider