Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Crédit conso : les prêts personnels en hausse

Crédit conso : les prêts personnels en hausse

Crédit conso : les prêts personnels en hausse

Rédigé par Empruntis le 14/11/2018

Alors que les taux du crédit immobilier sont toujours maintenus en dessous de 1,5% en moyenne pour 2018, les banques misent sur le crédit à la consommation pour optimiser leurs activités d’après Les Echos. Les chiffres de l’association française des sociétés financières indiquent une augmentation de la demande. 

Les prêts personnels en hausse

Que ce soit les prêts personnels ou les crédits affectés à l’achat d’un bien, le nombre de dossiers a augmenté au-delà de toute espérance sur les douze derniers mois (+5%). Les taux du prêt personnel sont très bas, autour de 3,6% en moyenne alors qu’ils caracolaient à 6% il y a cinq ans, ont de quoi séduire les particuliers en manque de liquidités pour réaliser leurs projets. Au passage, si vous avez un projet personnel à financer, n'hésitez pas à effectuer votre simulation prêt personnel en quelques clics avec l'outil d'Empruntis.
Si les banques ont peu de marge de manœuvre avec le crédit immobilier, le marché du crédit à la consommation est en revanche beaucoup plus lucratif. Les banques mutualistes, telles la Banque Populaire ou le Crédit Agricole, misent sur le produit pour augmenter leurs marges. Ainsi, plus de 42 milliards d’euros ont été prêtés sur une seule année glissante selon l’ASF

Des taux proches de 1%

Sur une courte durée, 12 mois de remboursement maximum, le taux pour un crédit conso allant de 10 000 à 30 000 euros reste inférieur à l’inflation qui était à 2,1% en juin dernier. Certes, il s’agit d’offres promotionnelles mais elles révèlent la nouvelle guerre des taux à laquelle se livrent les banques. Mieux, grâce à la dématérialisation, les taux de prêt ont pu baisser chez certains organismes en dessous de 1% pour une durée de remboursement de 36 voire parfois 48 mois. De quoi réjouir les consommateurs, qui peuvent ainsi concrétiser l’achat d’un véhicule ou la réalisation de travaux sans toucher à leur épargne. 

Une croissance motivée par le secteur automobile

La bonne santé du secteur automobile est un levier important sur le volume de souscription en matière de crédit auto affecté (+4,9%) et de la LOA (location avec option d’achat ; +17,9%) par rapport à 2017. On est proche des records de 2008, avant la crise financière. La LOA représente ainsi à elle seule 20% des crédits à la consommation accordés. Le leasing est à la fois un outil de marketing et de fidélisation très fort.

Si l’achat d’une voiture arrive en tête du palmarès du crédit conso, le voyage ou le paiement des impôts motivent 19% des emprunteurs. Le crédit travaux arrive en dernier avec l’achat de biens. Par ailleurs, 50% des couples empruntent de l’argent pour se marier. 

Le recul du crédit renouvelable

Le crédit renouvelable ne représente plus que 20% des crédits à la consommation. Son taux élevé conjugué au vote de la loi Lagarde contribuent à son recul (- 1,8% en juin dernier).

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider