Credit consommation

Comparez facilement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Crédit à la consommation : le confinement de novembre a refroidi la production

Crédit à la consommation : le confinement de novembre a refroidi la production

Crédit à la consommation : le confinement de novembre a refroidi la production
Crédit à la consommation : le confinement de novembre a refroidi la production

Confirmation : le deuxième confinement qu’ont subi les Français en novembre dernier a fait reculer la production de crédits à la consommation (-8,5%) par rapport à la même période un an avant. Sur l’année 2020, le recul se chiffre à -12% sur les onze premiers mois, et il impacte tout particulièrement les emprunts non affectés. 

Le crédit renouvelable a souffert des rideaux baissés

La fermeture des commerces non essentiels a pesé dans les chiffres du crédit à la consommation en novembre 2020. Alors que la courbe s’était infléchie durant les mois précédents, le confinement « light » qui a débuté le 29 octobre et s’est étiré jusqu’au 14 décembre a forcément réduit la consommation des ménages et par ricochet le financement bancaire. D’après l’Association française des sociétés financières (ASF), la baisse se chiffre à 315 millions d’euros (-8,5%), mais ce sont les prêts conso non affectés qui ont le plus trinqué. Le crédit renouvelable, le plus dépendant de l’ouverture des commerces puisqu’il est proposé par les grandes enseignes d’ameublement ou d’électroménager, a reculé de près de -26% (-207M€). Le prêt personnel est quant à lui tombé sous le 1 milliard d’euros en novembre 2020 (-15%). Sa baisse sur l’année 2020 approche -19% (-2,371 milliards d’euros). 

Le crédit travaux boosté par le confinement

Si les Français n’ont pas pu fréquenter les grands magasins en novembre 2020, ils avaient malgré tout des projets plein la tête. C’est notamment le prêt travaux qui a profité à plein de cette période de confinement : le financement de l’amélioration de l’habitat et des biens d’équipement du foyer a bondi de 25% (+109M€), et les crédits conso affectés à d’autres biens ou services ont connu la même flambée (+22,6%). Cette dernière famille est même en progression sur les onze premiers mois de l’année (+6,8%), tandis que la première a grandement rattrapé ses pertes (-3,7%). 

Le crédit auto tiré vers le bas par des ventes en chute libre

Côté financement automobile, novembre 2020 n’a pas été un mois très porteur. Avec des immatriculations neuves en baisse de 9,5%, il était prévisible que les chiffres baissent (-16,4% pour le crédit auto neuf, -4% pour la location avec option d’achat lors d’une première immatriculation). Néanmoins, ces données en diminution sont moins déflationnistes que celles de l’année 2020 dans sa globalité à fin novembre 2020 (-22,8% pour le prêt auto, -6,3% pour la LOA). Ce qui est surprenant, c’est la forte baisse du crédit auto occasion (-21%) alors que les transactions avaient progressé durant ce mois par rapport à 2019 (+11,4%).

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

à partir de 0,50%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider