Credit consommation

Comparez facilement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Bilan 2020 : la production de crédit à la consommation a chuté de 11,5%

Bilan 2020 : la production de crédit à la consommation a chuté de 11,5%

Bilan 2020 : la production de crédit à la consommation a chuté de 11,5%
Bilan 2020 : la production de crédit à la consommation a chuté de 11,5%

Sans surprise, le bilan du crédit consommation en 2020 est inédit depuis la crise financière de 2008. La chute sur l’année écoulée, marquée par la crise sanitaire et la mise en suspens de la production durant le premier confinement, est de 11,5% d’après l’Association française des sociétés financières. La LOA a mieux résisté que les crédits classiques. 

Un deuxième trimestre 2020 irrattrapable

Pas de sursaut en fin d’année pour rattraper un bilan baissier en raison de la pandémie de Covid-19. En décembre, la production de crédit à la consommation a diminué de 6,8%, et le recul est de 7,6% sur le quatrième trimestre. Insuffisant pour tirer le « gadin » de l’année 2020 sous la barre des 10% (11,5%), la faute à un deuxième trimestre lourdement impacté (-35,4%) que le troisième n’a pas pu compenser malgré son rebond (+2,9%). Les confinements successifs, les interdictions administratives, l’annulation des mariages et des vacances, les difficultés propres au marché automobile… nombreuses sont les raisons qui expliquent cette baisse importante de production de prêt à la consommation. 

Le crédit renouvelable en grande perte de vitesse

C’est le prêt personnel qui a le plus souffert de la Covid-19 (-18,5%), devant le crédit renouvelable (-15,5%). Il faut remonter à 2009, au lendemain de la crise financière, pour trouver trace d’une telle récession. Et encore : la chute cette année-là n’avait pas été aussi forte pour la famille des prêts renouvelables ! Ils pesaient encore 37% de la production totale en 2010, contre moins de 20% désormais. Du côté des crédits affectés, le prêt à l’amélioration de l’habitat et aux biens d’équipement du foyer a limité la casse (-2,8%), en profitant du report de la consommation vers le confort intérieur du logement. 

Financement auto : la LOA moins touchée

Avec une chute des immatriculations neuves de plus de 25% (-3,7% pour le marché de l’occasion), on ne s’attendait pas à un bilan fameux pour le crédit auto en 2020. Il a plutôt bien résisté si l’on en croit les données du HCSF : -10,3% pour le financement d’une voiture neuve et -7,3% pour un modèle en occasion. Dans le détail, le prêt auto classique a tout de même chuté de 22,3% (dans le neuf) et de 10,8% (dans l’occasion), confirmant le glissement vers la location avec option d’achat. La LOA neuf n’a baissé que de 6,6%, alors que la LOA occasion a poursuivi sa forte progression (+15%) en dépit de la crise sanitaire !

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

à partir de 0,50%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider