Credit consommation

Comparez facilement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Auto : vers une restriction des véhicules à Paris

Auto : vers une restriction des véhicules à Paris

Rédigé par Empruntis le 12/05/2016

Auto : vers une restriction des véhicules à Paris

Dès le 1er juillet 2016, les véhicules immatriculés avant 1997 ne pourront plus circuler dans les rues de la capitale entre 8h et 20h. « Pas content, pas content », gronde l'association 40 millions d’automobilistes qui annonce une action collective pour indemniser les conducteurs lésés par cette restriction.

Auto : un enjeu de santé publique majeur 

A Paris, on ne badine pas avec les particules qui « réduisent l’espérance de vie des habitants de 6 à 9 mois », selon les données de la Mairie. Un argument qui fait monter au créneau l’association de conducteurs. « Soyons réalistes : il n’existe pas de voiture " propre "… Ces interdictions ne servent à rien d’un point de vue environnemental », commente Daniel Quero, président de l'association.

Les objectifs de cette mesure du plan antipollution de Paris sont pourtant louables : « améliorer la qualité de l’air » et réduire « la pollution liée aux particules ». A l’heure où les pics de pollution sont récurrents et « affectent gravement la santé de nos concitoyens, en particulier des Parisiens [et des Franciliens] », la lutte contre la pollution atmosphérique liée au trafic routier est un enjeu de santé publique majeur.

L'encadrement de la circulation de véhicules polluants est par conséquent une priorité pour la Ville Lumière et son édile Anne Hidalgo. Cependant, avec cette interdiction « la Maire de Paris sanctionne les revenus les plus modestes», déclare Maître Jean-Baptiste Iosca, avocat au barreau de Paris.

Une action collective au crédit de l'association de conducteurs d'autos

Un accompagnement est tout de même proposé avec des aides dédiées aux Parisiens (abonnement Navigo, réduction sur les tarifs du Vélib’, enveloppe pour l’acquisition d’un vélo,...). Ces aides engagent le conducteur à l’abandon de son véhicule, et à ne pas en détenir de nouveau pendant cinq ans. Ces dispositifs sont disponibles depuis juillet dernier avec un budget est limité.

Pas suffisant  pour « 40 millions d'automobilistes » qui déplore des préjudices économiques et sociaux importants (dévaluation des véhicules notamment). Des mesures plus restrictives entreront certainement en vigueur entre 2017 et 2020 selon le calendrier de la Mairie de Paris.

Celle-ci compte interdire progressivement les véhicules de classe 2, 3 et puis 4 étoiles (classification des véhicules essence et diesel par année d’immatriculation), soit la majorité des véhicules anciens. Ce qui laisse présager de nouveaux coups de klaxon de la part de l’association et des Franciliens.

Bon à savoir :
Pour changer votre véhicule, comparez les crédits auto via notre simulateur afin de bénéficier des meilleurs taux de crédit auto

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

à partir de 0,50%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider