Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Auto : une rentrée en berne côté ventes

Auto : une rentrée en berne côté ventes

Auto : une rentrée en berne côté ventes

Rédigé par Empruntis le 24/10/2018

La bonne santé du marché automobile en début d’année n’a pas résisté à l’été. Les chiffres des ventes de voitures publiés le début octobre montrent en effet un net ralentissement, en raison notamment de l’apparition d’une nouvelle norme européenne. Les niveaux bas des taux du crédit auto combattent toutefois ce constat !

Des ventes exceptionnelles en 2018

Les constructeurs automobiles se réjouissaient des excellents chiffres que l’on a connus jusqu’au cœur de l’été. Les voitures neuves françaises se vendaient divinement bien et même les constructeurs étrangers profitaient de cet essor. Mais derrière ces chiffres positifs se cachait une réalité bien plus matérielle. En effet, les différents constructeurs automobiles savaient qu’une nouvelle norme allait faire son apparition au mois de septembre. Ils ont donc décidé de "solder" leurs modèles ne répondant plus à cette norme. Celle-ci renforce les contrôles relatifs aux émissions de CO2 et de Nox. La flotte automobile déjà présente ne répond pas obligatoirement à cette nouvelle norme et doit donc – pour ne pas faire perdre de l’argent aux constructeurs – être vendue. Pour cela, ils ont décidé de baisser les prix sur les autos non certifiées.

Des soldes et des financements accessibles

Les prix baissant, il est donc plus simple d’acheter une voiture neuve. Pour preuve, la progression des ventes n’a pas touché les voitures d’occasion. A cela s’ajoutent des financements beaucoup plus accessibles, grâce aux niveaux extrêmement bas des taux du crédit auto. Ces deux données ont permis aux ventes d’exploser tout simplement. D’après Empruntis, on peut trouver un crédit auto à partir de 0,90% sur 12 mois, tandis que le taux moyen est de seulement 1,71% sur 24 mois et 3,01% sur 36 mois pour une somme inférieure à 15 000€. Effectuez votre simulation de crédit auto en quelques clics pour connaître vos possibilités vis-à-vis de votre situation personnelle.

La LOA profite lui aussi de ces conditions favorables, et progresse plus rapidement encore (+16,6% de mai à juillet 2018 d’après l’Association française des sociétés financières). La baisse des prix et la facilité d’obtenir un crédit auto ont donc augmenté les ventes. Ainsi, on a pu constater que durant les neuf premiers mois de 2018, 1,66 million de voitures neuves ont été immatriculées, soit près de 6,5% d’augmentation.

Pourquoi un tel ralentissement ?

La norme WLTP est entrée en vigueur le 1er septembre et les constructeurs ne peuvent donc plus proposer leurs véhicules non certifiés. Ils doivent présenter des modèles respectant les nouvelles réglementations. De ce fait, les voitures ont retrouvé leurs prix habituels. Cette hausse a naturellement provoqué un net recul des ventes, 7% pour les constructeurs français et 20% pour les marques étrangères. Renault, par exemple, a vu une baisse de près de 18%. Certains fabricants ont même décidé de ne plus livrer les véhicules non certifiés. Ces prix en hausse ont freiné les ventes en France mais aussi en Europe - Allemagne et Grande-Bretagne en tête. Le mois de septembre a ainsi vu une chute de près de 13% des ventes.

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider