Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Auto : connaissez-vous le contrôle technique volontaire ?

Auto : connaissez-vous le contrôle technique volontaire ?

Auto : connaissez-vous le contrôle technique volontaire ?

Rédigé par Empruntis le 04/07/2018

Depuis mai 2018, la législation française impose aux particuliers des règles de contrôle technique plus exigeantes qu’auparavant. Vouée à diminuer les risques d’accident, la réforme s’inscrit dans une démarche globale d’entretien et de sécurisation des usagers de la route. Pour plus d’efficacité, le contrôle technique obligatoire pourra être couplé à un contrôle technique volontaire.

 Le durcissement du contrôle technique auto

En accord avec une directive européenne de 2014, les exigences du contrôle technique se sont renforcées depuis le mois dernier. Il est aujourd’hui obligatoire 4 ans après la date de mise en circulation du véhicule, puis imposé tous les deux ans à partir de là.

L’objectif de la réforme est de réduire d’ici deux ans de moitié le nombre d’accidents mortels par rapport à 2010. Pour cela, neuf fonctions principales seront scrupuleusement vérifiées : identification du véhicule, direction, freinage,  visibilité, liaison au sol, châssis, éclairage, autre matériel et nuisances. Les  défaillances seront ensuite classées selon leur degré de gravité : mineur, majeur ou critique.

 Qu’est-ce que le contrôle volontaire ?

Les automobilistes soucieux de leur sécurité et de celle des autres usagers de la route sont invités à effectuer un contrôle technique volontaire. Non imposé par la loi, complet ou partiel, il constitue en effet un gage majeur de sécurité. 5% des accidents mortels sont provoqués par une défaillance pneumatique. Or, le délai légal de deux ans entre les contrôles techniques obligatoires ne suffit pas toujours à assurer l’intégrité du train roulant.

Le contrôle technique volontaire est également recommandé après un choc violent ou un accident, aussi mineur pourrait-il paraître. Il est obligatoire dans le cadre d’une cession de véhicule. Pour vendre son automobile, la préfecture exige en effet la preuve d’un contrôle technique datant de moins de six mois.

 Les taux bas du crédit auto favorisent le renouvellement

Le meilleur moyen de se présenter sereinement au contrôle technique est de disposer d’un véhicule neuf ou récent ! Pour renouveler votre voiture, les taux bas actuels du crédit auto sont un réel atout. D’après les chiffres d’Empruntis en juin, ils sont aujourd’hui compris en moyenne entre 2,08% et 3,92% pour un prêt auto de deux ans, entre 3,73% et 4,22% pour un emprunt d’une durée de cinq ans. Realisez votre simulation crédit auto pour mieux connaître vos possibilités de financement auto selon votre situation.

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,40%* sur 12 ans

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider