Votre crédit à la consommation 100 % en ligne

À partir de 0,50 % sur 12 mois(3)
  1. Accueil
  2. Crédit à la consommation
  3. Actualités
  4. Arnaque Téléphonique Vishing

L'arnaque au vishing : quand les escrocs se font passer pour votre banquier

Arnaque Téléphonique Vishing
L'arnaque au vishing : quand les escrocs se font passer pour votre banquier

L’arnaque au vishing : quand les escrocs se font passer pour votre banquier

Une arnaque qui peut intégralement vider votre compte en banque en quelques instants ? C’est le vishing, contraction de « voice » (voix) et de « phishing » (hameçonnage) en anglais. Le mode opératoire de cette arnaque téléphonique est toujours le même : une personne se fait passer pour un conseiller bancaire, et tente de gagner la confiance de son interlocuteur. Pour y parvenir, il lui présentera certaines données confidentielles (nom, prénom, âge, date de naissance, adresse) que seule sa banque est censée posséder, le tout dans un français parfait. En réalité, ces informations auront été préalablement récupérées par un vol de données. L’arnaqueur fait croire à la future victime qu’il a repéré des mouvements suspects sur son compte, et qu’il peut l’aider à y mettre un terme. Apeurée par ce « faux vol », et mise en confiance par les « preuves » apportée par le faux banquier, la victime livre alors les informations permettant d’accéder à son compte bancaire.

Quels montants peuvent être dérobés ?

Si l’arnaqueur parvient à ses fins, la victime livre les accès à son compte bancaire ou valide d’elle-même les transactions : le cybercriminel peut alors collecter d’importants montants. Lors d'une interview accordée dans Le Parisien, Jean-Jacques Latour, directeur de l’expertise cybersécurité de cybermalveillance.gouv, explique que : "chaque victime se fait voler entre quelques milliers et quelques dizaines de milliers d’euros". Il avertit également que « les arnaques téléphoniques ont souvent lieu le week-end ou le vendredi soir, pour éviter toute vérification auprès de votre banque ».

💡

Bon à savoir

Toujours selon Jean Jacques Latour, cette arnaque peut toucher tous type de profils : « des jeunes avertis, des personnes plus fragiles, même des agents bancaires ou des personnalités comme l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, et Michel Drucker ».

Comment s’en protéger ?

Le site cybermalveillance.gouv recommande de faire attention aux « messages (mail ou SMS) et appels qui vous demandent de communiquer vos informations personnelles et/ou bancaires ». Si vous pensez avoir été victime de cette arnaque, c’est aussi sur ce site que vous trouverez une plateforme d’assistance aux victimes. Quoi qu’il en soit, en cas de doute, il sera toujours préférable de contacter directement votre banque, voire de faire opposition sur votre carte. Enfin, pour s’en prémunir, utilisez de préférence des mots de passe "différents et complexes" selon les sites et faites régulièrement les mises à jour de votre application bancaire. L’installation d’applications non-officielles est également déconseillée.

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

à partir de 0,50% sur 12 mois(3)

  • Taux de crédit conso à partir de 0,50 % sur 12 mois (3)

    Taux de crédit conso

    Voir les taux crédit conso

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider

Besoin d'un crédit conso au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 17h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.