Comparateur d'assurance

Comparez gratuitement les assurances !

  1. Accueil
  2. Assurances
  3. Actualités
  4. Trottinette électrique : quelle assurance souscrire ?

Trottinette électrique : quelle assurance souscrire ?

Trottinette électrique : quelle assurance souscrire ?

Rédigé par Empruntis le 28/03/2019

Vous venez de succomber à la tendance de la trottinette électrique pour vous rendre au travail ou flâner le nez au vent sur les pavés urbains ? Avec un succès croissant, la trottinette rencontre aussi des problèmes de sécurité. Quelle place tient la trottinette dans la réglementation routière et celle de l'assurance ? Quelle assurance est nécessaire pour ce véhicule ?

 Un succès fou !

Elles ont envahi les trottoirs et les rues des métropoles françaises. Les trottinettes électriques séduisent de plus en plus d’actifs qui utilisent ce moyen de transport pour se rendre à leur travail. Au départ considéré comme un moyen de déplacement enfantin, les trottinettes ont su développer des arguments pour séduire les adultes. Facile d’usage, c’est un véhicule très écolo qui arrive souvent en complément d’un moyen de transport collectif comme le bus, le métro ou le train. Certains modèles étant pliables et donc transportables très facilement. Pourtant leur usage n’est pas encore réglementé et leur circulation est parfois soumise à des problèmes de sécurité.

 Peu de réglementation en vigueur

Si le code de la route n’a pas encore intégré l’arrivée de ce nouveau véhicule sur les voies urbaines, les trottinettes sont aujourd’hui considérées comme des "assistants piétonniers" qui doivent rouler à 6 km/h maximum sur les trottoirs et sont tolérées sur les pistes cyclables et routes à maximum 25 km/h. A cette allure, les accidents arrivent et le Ministère de l’Intérieur a recensé presque 284 personnes victimes d’accident de trottinette en 2017. À l’occasion de la prochaine LOM (Loi sur les Mobilités), la trottinette électrique va probablement intégrer très prochainement le Code de la route, catégorie Engins de déplacement personnel, afin de réglementer sa circulation.

 Assurer sa sécurité en trottinette électrique

Les assureurs, quant à eux, classent la trottinette électrique dans la catégorie des NVEI c’est-à-dire Nouveau Véhicule Électrique Individuel. À ce titre, ils doivent être assurés par une assurance de responsabilité civile. Souvent intégrée dans l’assurance habitation, la garantie RC ne couvre pourtant pas les véhicules qui roulent à plus de 6 km/h. C’est pourquoi les propriétaires de trottinette électrique doivent être assurés pour d’éventuels dommages causés à un tiers. Il est aussi fortement conseillé de se prémunir en s’assurant individuellement si l’on se blesse tout seul avec sa trottinette. Dans le cas d’une location, le loueur doit avoir souscrit une assurance, ce qui permet à l’utilisateur de s’en affranchir.

Trouvez la meilleure assurance en quelques clics.

Autres actualités

Pour vous aider