Comparez facilement les assurances !

Je compare
  1. Accueil
  2. Assurances
  3. Actualités
  4. Auto : vers une diminution du coût de l’assurance auto ?

Auto : vers une diminution du coût de l’assurance auto ?

Auto : vers une diminution du coût de l’assurance auto ?
Auto : vers une diminution du coût de l’assurance auto ?

Rédigé par Empruntis le 12/05/2021

L’assurance auto a subi une augmentation de 12% en 6 ans. Dans ce contexte, le député LREM Damien Pichereau propose un texte de loi à l’Assemblée nationale. Le but ? Mettre en place de nouvelles mesures pour stopper la hausse continuelle des cotisations d’assurance auto. 

En 2021, l’assurance auto coûte en moyenne 632 euros par an

Ancien commercial du secteur automobile, Damien Pichereau entend baisser le coût de l’assurance auto en hausse constante depuis 6 ans. Parmi les soutiens du député LREM , les compagnies d’assurances elles-mêmes ! Montrées du doigt, celles-ci verraient d’un bon œil l’assouplissement de certaines mesures responsables, selon elles, de la flambée des coûts. Si le Parlement adopte la loi, la réduction pourrait s’avérer importante, environ 80 euros sur la facture annuelle de l’assuré. 

Une réparation plus coûteuse pour les nouveaux véhicules

La hausse de l’assurance auto se révèle paradoxale. Alors que les confinements ont logiquement fait reculer les sinistres (-19 %), leur coût a continué à grimper. Selon la Fédération française de l’assurance, les montants des accidents corporels ont augmenté de 5,7% en 2020. Ceux des sinistres matériels ont bondi de 3,2%. Comment expliquer cette situation ?

Tout d’abord, le parc automobile est de plus en plus coûteux à réparer. Les véhicules récents font appel à l’électronique et les équipements possèdent plus d’options. Tout cela augmente naturellement le montant de l’assurance voiture. Mais le projet de loi s’attaque à deux autres facteurs. 

Les pièces constructeurs dans le viseur du projet de loi

Les éléments visibles du véhicule — pare-chocs, pare-brise, portières, etc. — se soumettent à un droit d’auteur. En clair, les réparations ne peuvent s’effectuer qu’avec des pièces produites par le constructeur. Or, les pièces détachées ont vu leur prix s’élever de 6% en 2019 et de 5,8% en 2020. Le texte de loi porté par Damien Pichereau vise à libéraliser ce marché. Ainsi, le coût des réparations devrait baisser, jusqu’à 50% selon certaines sources. De quoi inciter les assureurs à revoir également leurs tarifs. 

Autre objectif : réduire le nombre de véhicules non assurés

Autre idée du député : imposer la présentation d’une attestation d’assurance auto lors du contrôle technique. L’objectif demeure de réduire le nombre de véhicules qui circulent sans assurance. Cette démarche permettrait d’atténuer les dépenses du Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires (FGAO). Rappelons que ce fonds indemnise les victimes d’accidents de la route dont le responsable ne dispose pas d’assurance auto. En deux ans, le FGAO est passé de 92 millions d’euros à 116 millions d’euros. Le projet de loi sera examiné en juin, avant une éventuelle application en 2023.

Trouvez la meilleure assurance en quelques clics

Autres actualités

Besoin d'aide dans votre recherche de crédit ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.